Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

COMPAGNIE DES ALPES

(CDA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Compagnie des Alpes : Résultats annuels 2020-2021

07/12/2021 | 07:52
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
"La crise l'a montré à de multiples reprises, et récemment lors de l'instauration du pass sanitaire fin juillet : il est possible de conjuguer activité de loisirs et protection de nos clients et salariés"

Exercice 2020/2021

  • Activité logiquement amputée par la crise sanitaire mais en fort rebond au 4eme trimestre
  • Maintien d'un EBO positif grâce à une gestion financière rigoureuse et aux compensations reçues
  • Maintien d'un niveau élevé d'investissements, principalement en montagne
  • Forte position de liquidité en fin d'exercice
Le conseil d'Administration de la Compagnie des Alpes a arrêté les comptes consolidés et audités du Groupe pour l'exercice 2020/2021 clos le 30 septembre 2021.

Commentant les résultats Dominique Thillaud, Directeur Général, a déclaré : « Après de très longs mois de fermeture, nos parcs de loisirs et nos domaines de montagne ont à nouveau pu accueillir le public cet été et offrir à nos clients des expériences uniques, plongées immersives dans l'univers de nos parcs ou aventures en plein air dans nos massifs. L'activité a été très dynamique et nous avons donc clôturé sur une note optimiste cet exercice pourtant amputé par la crise sanitaire de façon encore plus marquée que le précédent.

Le fort rebond enregistré cet été est une parfaite illustration de l'attractivité de notre offre de loisirs mais aussi de l'agilité dont les équipes de la Compagnie des Alpes ont su faire preuve pour s'adapter aux contraintes sanitaires. Sur un plan opérationnel, nous avons réussi à compenser par une baisse de nos coûts de fonctionnement et de structure plus de 40% de la perte de chiffre d'affaires réalisée et ainsi largement dépasser l'objectif que nous nous étions fixés. Enfin, sur le plan financier, nous avons su aménager nos plans d'investissement, tout en les maintenant à un niveau élevé notamment en montagne, mettre en place de nouveaux financements, sécuriser nos lignes existantes et lever 231 millions d'euros via une augmentation de capital dont le succès témoigne du soutien de l'ensemble de nos actionnaires à notre feuille de route stratégique.

Dans la droite ligne du regain d'activité de l'été, le nouvel exercice a débuté sous de très bons auspices avec une fréquentation record rencontrée dans nos parcs de loisirs pour la période d'Halloween. De plus, les réservations dans nos stations de montagne sont à un niveau satisfaisant par rapport à 2019. A l'heure où nous publions nos résultats, la circulation de nouveaux variants crée à nouveau de l'incertitude. La crise l'a montré à de multiples reprises, et récemment lors de l'instauration du pass sanitaire fin juillet : il est possible de conjuguer activité de loisirs et protection de nos clients et salariés.

Cette vision est soutenue par un plan d'investissement destiné à continuer de dynamiser l'activité et l'attractivité de nos sites mais aussi à développer des relais de croissance créateurs de valeur pour accélérer le développement de nos sites de loisirs, à atteindre, d'ici 2030, nos objectifs environnementaux ambitieux dont notamment le Zéro Net Carbone, et être un acteur engagé dans la diversification des loisirs de montagne. »

LeChiffre d'affairesconsolidé du Groupe pour l'exercice 2020/2021 s'établit à 240,6 M€ contre 615,6 M€ pour l'exercice 2019/2020 qui, pour rappel, n'avait été affecté par la crise sanitaire qu'à partir de mi-mars 2020.

Le chiffre d'affaires des Domaines skiables s'établit à 11,4 M€ contre 360,2 M€ en 2019/2020. En effet, les domaines sont restés fermés sur décision des autorités de fin octobre (pour ceux qui étaient ouverts) jusqu'au mois de juin. L'activité a été dynamique au cours du 4ème trimestre mais elle ne représente qu'une faible part de l'activité annuelle. Conséquence de l'absence d'activité pendant la saison d'hiver, le nombre de journées-skieurs atteint 0,3 million contre plus de 11 millions pour l'exercice précédent, pourtant pénalisé par la fermeture des domaines de mi-mars à la fin de la saison d'hiver.

L'activité des Parcs de loisirs a également été affectée par la fermeture administrative des sites à partir de fin octobre jusqu'à leurs réouvertures progressives dans la deuxième partie du 3ème trimestre. Portée par une forte hausse de la dépense par visiteur et une fréquentation soutenue, l'activité du 4ème trimestre a été particulièrement dynamique. Le chiffre d'affaires enregistre ainsi une croissance de 5,6% (retraité de l'impact de la fermeture des deux sites inondés en Belgique) par rapport à celui de l'année record de 2018/2019. Ainsi, sur l'ensemble de l'exercice 2020/2021, le chiffre d'affaires ressort à 221,7 M€, un niveau assez proche de celui de l'exercice précédent (232,1 M€, soit -4,5%).

Le chiffre d'affaires des Holdings et Supports est de 7,4 M€ contre 23,4 M€ pour l'exercice précédent. Cette baisse est essentiellement due à l'impact de la crise sanitaire sur l'activité de Travelfactory.

Grâce à la bonne performance de l'activité enregistrée au cours du 4ème trimestre, à la bonne maîtrise des charges opérationnelles ainsi qu'aux aides et indemnités reçues, l'Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe s'élève à 70,6 M€ contre 93,8 M€ pour l'exercice précédent, soit une baisse de 24,7%. A périmètre comparable, la baisse est encore plus limitée, puisqu'elle atteint -18,3%.

Tout au long de l'exercice, le Groupe a maintenu ses efforts pour limiter l'impact de la crise sanitaire en réduisant ses coûts de structure et de fonctionnement. Il a ainsi été en mesure de compenser à hauteur de 41% le manque à gagner au niveau de son chiffre d'affaires par rapport à l'exercice 2018/2019 par des réductions de charges d'exploitation (y compris 22,0 M€ d'indemnisations relatives au régime du chômage partiel et exonérations de charges sociales en France). Elle s'élève à 39% dans les Domaines skiables et à 39% dans les Parcs de loisirs.

Le Groupe a par ailleurs également bénéficié au cours de cet exercice d'un montant total d'aides et d'indemnités de 189,4 M€ :

  • 168,3 M€ net de compensation partielle des coûts fixes pour les sociétés de remontées mécaniques en France,
  • 21,1 M€ d'autres aides et subventions perçues en France et à l'étranger.

L'EBO des Domaines skiables reste positif sur l'exercice grâce notamment à la compensation partielle des coûts fixes pour les sociétés de remontées mécaniques. Il s'établit ainsi à 74,7 M€, contre 123,3 M€ pour l'exercice 2019/2020. Il a aussi bénéficié de mesures de chômage partiel et équivalents pour un montant de 13,5 M€.

L'EBO des Parcs de loisirs s'élève à 27,5 M€ contre 1,2 M€ lors de l'exercice précédent. Il a été porté par le dynamisme de l'activité au cours du 4ème trimestre. Les Parcs de loisirs ont aussi perçu des aides et indemnisations, en France et à l'étranger, pour 20,1 millions d'euros, et bénéficié de mesures de chômage partiel et équivalents pour un montant de 7,5 M€.

L'EBO des Holdings et Supports reste quasiment stable en dépit du contexte de crise et s'élève à -31,6 M€. La baisse de l'EBO de Travelfactory et des activités immobilières, liée à la saison blanche dans les domaines skiables, est partiellement compensée par les aides qui ont été perçues au niveau des holdings.

Les Dotations aux amortissements s'élèvent à 140,0 M€, contre 148,4 M€ pour l'exercice précédent du fait notamment de la sortie du périmètre du domaine des 2 Alpes. A périmètre comparable, la baisse des amortissements est de 4,1 M€. L'exercice 2019/2020 incluait des éléments exceptionnels pour 6,6 M€. Le montant de cette année inclut un amortissement exceptionnel des actifs du site de Chaplin's By Grévin pour 3,4 M€.

Compte tenu notamment des dépréciations de goodwill des Parcs de loisirs enregistrées au 1er semestre, pour un montant de 55,2 M€, le Résultat Opérationnel du Groupe s'établit à -124,4 M€ contre -105,9 M€ en 2019/2020, qui incluait également des dépréciations de goodwill concernant les Parcs de loisirs et Travelfactory pour un montant total de 48,8 M€.

Le coût de l'endettement net passe de 12,6 M€ en 2019/2020 à 20,3 M€ sur cet exercice en raison de l'augmentation de la dette financière moyenne, d'un coût exceptionnel de 4,3 M€ lié à la prorogation du 1er PGE et d'une augmentation de 1,1 M€ des frais financiers sur dettes de loyers.

Le Groupe comptabilise un produit d'impôt courant et différé de 20,3 M€. Ce montant prend en compte l'activation des pertes fiscales reportables pour 17,5 M€ ainsi qu'un produit d'impôt lié au déplafonnement du carry-back pour un montant de 3,4 M€.

Le Résultat net part du Groupe, pour l'exercice 2020/2021, est négatif à hauteur de -121,7 M€ contre
-104,3 M€ pour l'exercice précédent.

Comme le Groupe s'y était engagé, les investissements industriels nets ont été maîtrisés : ils atteignent 143,4 M€ contre 175,1 M€ pour l'exercice précédent. Après comptabilisation du produit de cession des actifs des 2 Alpes pour 51,1 M€, le solde net atteint 92,3 M€, soit un niveau élevé dans ce contexte de crise.

Dans les Domaines skiables, ils s'élèvent à 75,6 M€, en hausse de 16,2%, à périmètre comparable, par rapport à l'exercice précédent.

Comme anticipé, l'effort de réduction des investissements par rapport à 2019/2020 est important pour les Parcs de loisirs. Ainsi, le montant d'investissements nets est de 57,9 M€ contre 86,1 M€ pour l'exercice précédent (-32,7%).

Les investissements nets des Holdings et Supports en soutien de la stratégie digitale du Groupe au service de ses deux métiers historiques (CRM, Datalake, sites internet) et de Travelfactory sont en augmentation de 10,1% à 9,8 M€.

Le Free-cash-flow de l'exercice 2020/2021 s'améliore et s'établit à -14,6 M€ contre -74,4 M€ au cours de l'exercice précédent.

Après prise en compte d'investissements financiers pour 36,1 M€ (incluant notamment l'acquisition en octobre 2020 de 10% du capital du Futuroscope, la variation de prêts à des sociétés non consolidées et l'acquisition d'Evolution 2), du versement de frais financiers pour 11,1 M€ et du produit net de 226,8 M€ lié à l'augmentation de capital réalisée en juin 2021, l'endettement net du Groupe hors IRFS 16 a diminué de 146,0 M€ au cours de l'exercice pour atteindre 501,7 M€ au 30 septembre 2021 contre 647,7 M€ au 30 septembre 2020.

En baisse de 14,8 M€, la dette pour engagements locatifs atteint 162,2 M€ au 30 septembre 2021. L'endettement net du Groupe post IFRS 16 s'élève ainsi à 663,9 M€ au 30 septembre 2021 contre 824,7 M€ au 30 septembre 2020, soit une diminution de 160,8 M€.

Liquidité


Au cours de l'exercice, le Groupe a sécurisé sa position de liquidité pour faire face à la crise sanitaire. Au-delà de la mise en place de plans d'économies de coûts et de l'adaptation de ses investissements, le Groupe a bénéficié d'aides et de mesures de compensation de ses coûts fixes (189 M€), mis en place en décembre 2020 un PGE Saison (269 M€), perçu le produit de cession des actifs des 2 Alpes (51 M€), prorogé en avril 2021 son 1er PGE (200 M€) dont le remboursement a été rééchelonné avec 8 échéances prévues entre 2023 et 2026.

En mai 2021, le Groupe a obtenu de ses partenaires bancaires et obligataires concernés la suspension de son covenant de levier financierde 3,5x pour les deux prochaines dates auxquelles celui-ci devait être testé, à savoir le 30 septembre 2021 et le 31 mars 2022. Il a ensuite réalisé en juin 2021 une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (231 M€) avant de connaître une forte reprise de son activité au 4ème trimestre après la réouverture de ses sites.

Le Groupe a ainsi clos l'exercice avec une position de liquidité s'élevant à 696 M€ au 30 septembre 2021. Cette position est constituée de sa trésorerie disponible, de sa ligne de crédit renouvelable et de ses lignes de découvert confirmées et non tirées.

Compte tenu de cette forte position de liquidité, le Groupe a l'intention d'effectuer un remboursement partiel à hauteur de 139 M€ sur son PGE Saison d'un montant total de 269 M€, et ce, à son échéance de décembre 2021. En revanche, l'évolution de la situation sanitaire au cours des derniers jours conduit le Groupe à demander, par prudence, la prorogation du solde de ce PGE Saison, soit 130 M€, à un horizon de deux ans afin de conserver les marges de manœuvre nécessaires à la poursuite de la mise en œuvre de sa stratégie de croissance et d'attractivité.

Dividende

Compte tenu de la crise sanitaire et de ses conséquences sur l'activité de la Compagnie des Alpes au cours de cet exercice 2020/2021, le Conseil d'Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra le 10 mars prochain de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2020/2021.

Le Groupe confirme néanmoins avoir pour objectif de revenir à un taux de distribution au moins équivalent à celui d'avant crise à partir de 2022/2023 (au titre de l'exercice 2021/2022), un objectif que le Groupe juge parfaitement compatible avec sa stratégie de croissance et d'investissements.

Perspectives
Ces perspectives sont données sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire.

Domaines skiables

A ce jour, la saison des domaines skiables a bien débuté, et les stations ont pu ouvrir selon le calendrier officiel. La neige et le froid ont fait leur apparition sur quasiment tous les massifs confortant un niveau de réservation satisfaisant. L'évolution de la pandémie dans les prochaines semaines sera déterminante pour la suite de la saison, à commencer par les vacances scolaires de Noël.

Parcs de loisirs

L'exercice 2021/2022 a commencé pour les Parcs de loisirs par la saison d'Halloween. A part Aquilibi (fermé à cause des inondations en Belgique de juillet dernier), l'ensemble des sites étaient ouverts et tous ont connu une activité dynamique, et même une fréquentation record.

Groupe

  • Chiffre d'affaires et EBO
La Compagnie des Alpes anticipe, pour son exercice 2021/2022, une activité encore impactée par les conséquences de la crise sanitaire ainsi qu'une hausse de certaines charges d'exploitation. A condition que la situation sanitaire ne se dégrade pas à nouveau, le Groupe envisage ensuite un retour de son chiffre d'affaires et de son EBO à leurs niveaux d'avant crise à partir de 2022/2023, puis une reprise de la trajectoire de croissance de son chiffre d'affaires et de son taux de marge d'EBO lors des exercices suivants.
  • Enveloppe annuelle de capex
Compte tenu des excellents résultats des trois hôtels du Parc Astérix depuis leur ouverture (ou leur agrandissement), le Groupe a pris la décision de lancer la 1ère phase de son projet Grand Astérix. Celle-ci prévoit la création de 115 chambres supplémentaires, en réalisant des travaux d'extension sur deux des trois hôtels existants, ainsi que d'un nouveau restaurant. Parallèlement, le Groupe a aussi acté le lancement, dans le cadre du développement de sa stratégie de diversification montagne, du démarrage du projet pilote dans son site de Grand Massif et d'études globales de diversification sur au moins deux autres domaines.

Ainsi, pour prendre en compte la réalisation de ces deux nouveaux projets, le montant des investissements devrait se situer à environ 210 M€ par an en moyenne sur la période allant de 2021/2022 à 2024/2025 (contre 200 M€ annoncés précédemment hors Grand Astérix et Grand Massif).

Cette moyenne annuelle intègre une enveloppe d'investissements inférieure à cette moyenne pour 2021/2022 puisque celle-ci devrait être de l'ordre de 160 M€.

Le Groupe confirme son objectif d'atteindre, à fin septembre 2022, un niveau de levier d'endettement financier entre 3,0x et 3,5x, puis un niveau inférieur à 2,5x à partir de fin septembre 2023. Les nouveaux investissements décrits dans le paragraphe ci-dessus ne modifient en rien cet objectif.

Ce communiqué contient des éléments à caractère prospectif concernant les perspectives et les stratégies de croissance de la Compagnie des Alpes et de ses filiales (le "Groupe"). Ces éléments comportent des indications relatives aux intentions du Groupe, ses stratégies, ses perspectives de croissance et des tendances concernant ses résultats opérationnels, sa situation financière et sa position de trésorerie. Bien que ces indications soient fondées sur des données, hypothèses et estimations que le Groupe considère comme raisonnables, ils sont soumis à de nombreux facteurs de risque et incertitudes si bien que les résultats effectifs peuvent différer de ceux anticipés ou induits par ces indications du fait d'une multitude de facteurs, notamment ceux décrits dans les documents enregistrés auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) disponibles sur le site Internet de la Compagnie des Alpes (www.compagniedesalpes.com). Les informations à caractère prospectif contenues dans ce communiqué reflètent les indications données par le Groupe à la date du présent document. Sauf obligation légale, le Groupe décline expressément tout engagement à mettre à jour ces éléments à caractère prévisionnel à la lumière d'informations nouvelles ou de développements futurs.

_____________________________________________

Voir glossaire
Voir glossaire
Voir glossaire
Dette nette hors IFRS13 / EBO hors IFRS16

_____________________________________________

Prochains rendez-vous :

  • Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021/2022 : Jeudi 20 janvier 2022, après bourse
  • Assemblée Générale des actionnaires : Jeudi 10 mars 2022, après-midi
  • Chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2021/2022 : Jeudi 21 avril 2022, après bourse
  • Résultats du 1er semestre 2021/2022 : Mardi 24 mai 2022, après bourse

Disclaimer

Compagnie des Alpes SA published this content on 07 December 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 07 December 2021 06:51:04 UTC.


© Publicnow 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur COMPAGNIE DES ALPES
21/01BOURSE DE PARIS : Le Nasdaq n'y arrive plus
21/01Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Vendredi 21 janvier 2022
AO
21/01EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Stellantis, Soitec, Verallia, Vétoquinol, Netflix, Siemens..
21/01COMPAGNIE DES ALPES : A suivre aujourd'hui
AO
20/01Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 21 janvier 2022
AO
20/01COMPAGNIE DES ALPES  : les parcs de loisirs dopent la croissance au premier trimestre
AO
20/01COMPAGNIE DES ALPES : CDA - CA du T1 2021 2022
PU
20/01CIE DES ALPES : record historique de CA au 1er trimestre
CF
20/01COMPAGNIE DES ALPES : Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021-2022
PU
20/01COMPAGNIE DES ALPES : 1er trimestre "historique" grâce aux parcs de loisirs
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur COMPAGNIE DES ALPES
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 240 M 273 M -
Résultat net 2021 -150 M -170 M -
Dette nette 2021 676 M 767 M -
PER 2021 -4,73x
Rendement 2021 0,29%
Capitalisation 727 M 825 M -
VE / CA 2021 5,84x
VE / CA 2022 1,74x
Nbr Employés 5 220
Flottant 89,9%
Graphique COMPAGNIE DES ALPES
Durée : Période :
Compagnie des Alpes : Graphique analyse technique Compagnie des Alpes | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique COMPAGNIE DES ALPES
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 6
Dernier Cours de Cloture 14,44 €
Objectif de cours Moyen 15,84 €
Ecart / Objectif Moyen 9,67%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Dominique Thillaud Chief Executive Officer
Alexia Cadiou Group Chief Financial Officer
Dominique Marcel Chairman
Emmanuel Viennot Director-Information System & Digital
Marie Artaud-Dewitt Group Director-Legal Affairs & Compliance
Secteur et Concurrence