Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. L'Oréal
  6. Actualités
  7. Synthèse
    OR   FR0000120321

L'ORÉAL

(OR)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 21/01 17:39:41
375.5 EUR   -1.39%
22/01Où va Unilever, après son OPA ratée?
AW
21/01BOURSE DE PARIS : Le Nasdaq n'y arrive plus
21/01Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Vendredi 21 janvier 2022
AO
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La livraison rapide à domicile fait la course à la rentabilité

04/12/2021 | 08:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS (awp/afp) - Une botte de carottes ou du papier toilette livrés en moins de quinze minutes... La livraison rapide de courses à domicile ou "quick commerce" s'impose sur le marché français, malgré la difficulté à rendre le service rentable.

Gorillas, Flink, Cajoo, Getir, Dija... les start-up se multiplient, surtout depuis les confinements, et ont attiré depuis le début de l'année quelque six milliards d'euros de levées de fonds, d'après la banque d'affaires Bryan, Garnier and Co.

"On est submergé de demandes de locaux pour des +dark stores+", les petits entrepôts utilisés par les start-up pour préparer les commandes, indique à l'AFP Emmanuel Cloërec, directeur de la branche Commerce d'EOL, société de conseil en immobilier d'entreprise.

Dans ce secteur comme pour la livraison de repas par exemple, les entreprises comptent sur le principe du "winner takes all": comme les consommateurs n'installent en général qu'une ou deux applications pour la même utilisation, celle qui réussira à s'imposer sur le plus de téléphones raflera toute la mise. Elles multiplient donc les offres de réductions pour conquérir les clients, à grand renfort de publicités aux couleurs vives dans les transports en commun.

Mais même si le nombre de commandes augmente, les entreprises peinent à trouver la rentabilité. La société turque Getir par exemple, valorisée à plus d'un milliard de dollars, assure qu'elle réussit à dégager des bénéfices en Turquie et dans certaines régions du Royaume-Uni, mais pas encore en France.

Un petit marché qui attire les grands groupes

La livraison rapide de courses à domicile est en effet utilisée essentiellement dans de grandes agglomérations pour des courses de dépannage. Le panier moyen se situe autour de 23 euros d'après Fox Intelligence, éditeur de logiciel spécialisé dans l'analyse des données d'e-commerce, contre 74,5 euros pour les commandes en ligne auprès des grandes surfaces traditionnelles.

La grande distribution a tout de même bien compris qu'il y avait une tendance à saisir: ces derniers mois, les Français Carrefour et Casino ont ainsi annoncé des partenariats avec Cajoo et Gorillas, tout comme le britannique Tesco, lui aussi avec Gorillas, et l'allemand Rewe avec Flink. Pour l'heure en France, seul Auchan s'est lancé seul dans un service de livraison express sous la forme d'une expérimentation à Bordeaux.

Pour les entreprises de livraison, ces partenariats permettent de s'approvisionner en produits et de profiter parfois d'un espace dans les réserves des magasins existants pour préparer les commandes. "On n'a pas à construire des entrepôts, ce qui nous fait économiser pas mal", indique Henri Capoul, PDG de Cajoo, associé avec Carrefour.

Pour les grandes surfaces, c'est une manière de tremper un orteil dans le marché du "quick commerce", sans trop se mouiller. Mais à terme, "il est clair que les distributeurs alimentaires ne peuvent pas se contenter d'un rôle de grossiste", soutient Clément Genelot, spécialiste de la distribution pour Bryan, Garnier & Co.

Cette solution risque en effet d'obliger les applications à relever les prix pour conserver une commission et donc à perdre des clients.

Les parts de marché à conquérir ne sont pas phénoménales: selon Clément Genelot, la livraison rapide à domicile pourrait représenter au maximum "2 à 4%" des ventes de produits alimentaires en France d'ici quelques années.

Mais l'enjeu reste important car elle séduit surtout le marché urbain, qui représente une part importante de la marge de la grande distribution. Le "quick commerce" entre ainsi en concurrence directe avec les magasins de proximité et pourrait pousser certains à fermer.

cdc-cd/lum/LyS/dlm


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CARREFOUR 0.34%17.56 Cours en temps réel.9.03%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON SA 0.35%23.03 Cours en temps réel.-0.52%
L'ORÉAL -1.39%375.5 Cours en temps réel.-9.94%
TESCO PLC 0.00%Cours en clôture.0.00%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur L'ORÉAL
22/01Où va Unilever, après son OPA ratée?
AW
21/01BOURSE DE PARIS : Le Nasdaq n'y arrive plus
21/01Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Vendredi 21 janvier 2022
AO
21/01EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Stellantis, Soitec, Verallia, Vétoquinol, Netflix, Siemens..
21/01L'OREAL : A suivre aujourd'hui
AO
21/01L'Oréal s'associe à la société Verily d'Alphabet pour mener des recherches sur la santé..
MT
20/01L'Oréal s'allie à Verily, filiale d'Alphabet
RE
20/01Partenariat L'Oréal et Verily (Alphabet) pour la "santé de la peau"
AW
20/01Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 21 janvier 2022
AO
20/01L'ORÉAL : signe un partenariat exclusif avec Verily
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur L'ORÉAL
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 31 855 M 36 133 M -
Résultat net 2021 4 512 M 5 118 M -
Tréso. nette 2021 6 358 M 7 212 M -
PER 2021 45,8x
Rendement 2021 1,22%
Capitalisation 209 Mrd 238 Mrd -
VE / CA 2021 6,37x
VE / CA 2022 5,75x
Nbr Employés 85 392
Flottant -
Graphique L'ORÉAL
Durée : Période :
L'Oréal : Graphique analyse technique L'Oréal | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique L'ORÉAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 27
Dernier Cours de Cloture 375,50 €
Objectif de cours Moyen 401,79 €
Ecart / Objectif Moyen 7,00%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nicolas Hieronimus Chief Executive Officer & Director
Christophe Babule Chief Financial Officer
Jean-Paul Agon Deputy Chief Executive Officer
Barbara Lavernos Deputy CEO-Research, Innovation & Technology
Antoine Vanlaeys Operations Director-Asia Pacific Zone
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
L'ORÉAL-9.94%237 503
KAO CORPORATION-2.76%24 376
SHISEIDO COMPANY, LIMITED-7.45%20 841
AMOREPACIFIC CORPORATION-4.49%8 460
DCC PLC4.36%8 443
COTY INC.-20.10%7 035