Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

MONSANTO

(MON)
SynthèseActualitésSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Bayer: un accord sur le glyphosate aux Etats-Unis invalidé par un juge

26/05/2021 | 21:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Un juge américain a refusé jeudi de valider un accord prévoyant que Bayer mette de côté jusqu'à 2 milliards de dollars pour parer à de futures poursuites liées à un herbicide soupçonné d'être cancérogène, estimant qu'il était "clairement non raisonnable" pour certains plaignants.

Depuis le rachat de l'agrochimiste américain Monsanto en juin 2018, le groupe allemand affronte une salve de procédures contre le Round'Up aux États-Unis.

Il a conclu en juin dernier un accord de plus de 10 milliards de dollars pour mettre fin aux quelque 125.000 plaintes dans ce dossier dans le pays.

Mais l'accord a été partiellement rejeté par la justice, réservée sur la partie concernant les poursuites futures.

En février, Bayer et des avocats se sont mis d'accord pour que la multinationale provisionne "jusqu'à 2 milliards de dollars" à cette fin.

Ce texte est bénéfique pour Bayer car il limite ses futurs risques juridiques, estime le juge Vince Chhabria dans sa décision mercredi.

Mais il ne protège pas suffisamment les intérêts des personnes qui ont utilisé le Round'Up avant février 2021 mais n'ont pas encore été diagnostiquées d'un lymphome non hodgkinien, un cancer du système lymphatique, y ajoute-t-il.

Selon l'accord, ces personnes peuvent avoir accès à un programme de surveillance médicale pendant quatre ans et, si elles deviennent malades, peuvent demander une compensation prévue par un fond. Mais la maladie peut mettre beaucoup plus de temps à se déclarer et le fonds peut s'assécher, justifie le juge.

De plus, les signataires à l'accord doivent dans certaines circonstances abandonner le droit d'exiger des dommages punitifs en plus des dommages compensatoires, déplore-t-il.

Sa décision prolonge encore les mésaventures juridiques du groupe aux Etats-Unis.

Le Round'Up, à base de glyphosate, est classé "cancérogène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une émanation de l'OMS. Bayer dément cette caractérisation.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAYER AG 0.66%53.47 Cours en différé.11.04%
MONSANTO 0.00%Cours en clôture.0.00%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MONSANTO
26/05BAYER : un accord sur le glyphosate aux Etats-Unis invalidé par un juge
AW
14/05PROCÈS DU DÉSHERBANT ROUNDUP : une condamnation de Monsanto (groupe Bayer)
AW
24/02Bayer va vendre ses activités de pesticides non agricoles
AW
04/02L'action Bayer boostée par un accord sur le glyphosate aux Etats-Unis
AW
23/01AGENT ORANGE, POISON DE LA GUERRE DU : des multinationales jugées en
AW
2020L'ancien directeur financier de Monsanto prend les rênes de Roquette
AW
2020Pénalisé par l'agrochimie, Bayer essuie une nouvelle perte trimestrielle
AW
2020BAYER : nouvelle perte en milliards, le dossier du glyphosate pèse
AW
2020EUROPE : Les Bourses européennes reculent, échaudées par le Covid-19 et les Etat..
AW
2020Mobilisation pour "repenser l'agriculture" et instaurer "un rapport de force"
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur MONSANTO
Plus de recommandations
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Kelly Gast Vice President-Commercial Finance
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
MONSANTO0.00%0
SOCIEDAD QUÍMICA Y MINERA DE CHILE S.A.-2.49%12 602
THE SCOTTS MIRACLE-GRO COMPANY-3.41%10 714
ICL GROUP LTD44.62%9 332
PHOSAGRO59.21%8 963
UPL LIMITED79.33%8 728