Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
299
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : 8 semaines positives pour le CAC40 en 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
04/03/2019 | 09:04

Les marchés actions mondiaux devraient poursuivre leur ascension lundi, en s'appuyant sur la rumeur d'un probable accord commercial entre les États-Unis et la Chine dans les prochaines semaines. Les derniers bruits de couloir, émanant du Wall Street Journal, laissent penser que Trump et Xi pourraient parapher un texte autour de la fin mars, lors d'un sommet.

La Chine et les Etats-Unis seraient proches d'enterrer la hache de guerre commerciale. Bien sûr, ce refrain est déjà connu, mais certains éléments sont venus renforcer la confiance des investisseurs. En particulier, le fait que Washington n'a pas mis en œuvre sa menace d'accroître la surtaxe des importations chinoises le 1er mars. Les dernières déclarations des officiels des deux pays vont dans le sens du compromis et le Wall Street Journal affirme qu'un traité pourrait être signé autour du 27 mars entre les présidences des deux pays. Un déblocage de la situation sur ce front devrait permettre d'apaiser les craintes de ralentissement brutal de l'économie mondiale. Ce matin en Asie, les indices saluent ces perspectives, notamment à Shanghai.
 
En Europe, la saga du Brexit continue. Après avoir reçu le soutien du Parlement britannique pour un nouveau phasage du projet, Theresa May est ce matin accusée de clientélisme après avoir débloqué en importante enveloppe en faveur des territoires les plus pauvres de son pays. Plus au sud, Emmanuel Macron est intervenu dans la presse transalpine pour une réconciliation entre la France et l'Italie. Dans l'hexagone, la taxation des GAFA fait son retour, avec de nouvelles déclarations de Bercy et un appel du PDG de Carrefour à faire appliquer des règles fiscales identiques pour tous les acteurs. 
 
A Paris, le CAC40 a enchaîné une troisième performance hebdomadaire positive, pour signer sa meilleure clôture depuis le début du mois d'octobre dernier. Depuis le début de l'année 2019, l'indice a connu 8 semaines haussières pour une seule baissière. Le CAC a démarré en hausse de 0,5% à 5294 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Le programme n'est pas très étoffé aujourd'hui, à l'exception de l'indice Sentix de confiance des investisseurs européens (10h30), des prix à la production en zone euro (11h00) et des dépenses de construction aux Etats-Unis (16h00).
 
Il faut 1,13660 USD pour 1 EUR ce matin. L'once d'or est en légère hausse à 1296 USD. Le baril de pétrole brut léger américain WTI s'échange à 56,03 USD (+0,1%) et le Brent de Mer du Nord à 65,32 USD (+0,2%). Le taux de l'emprunt d'Etat américain à 10 ans est à 2,762%. Le Bitcoin évolue à 3744 USD (-1,4%).
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Ageas : HSBC passe d'alléger à conserver avec un objectif de cours relevé de 41,50 à 42,20 EUR.
  • Bonduelle : Midcap Partners Louis Capital Markets passe de vendre à neutre en visant 27 EUR.
  • Carlsberg : HSBC passe de performance sectorielle à surperformance avec un objectif de cours relevé de 770 à 860 DKK.
  • Casino : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 47 EUR.
  • Danone : Berenberg revalorise de 66 à 70 EUR en restant neutre.
  • Elis : Deutsche Bank abaisse de 16 à 15 EUR son objectif.
  • Engie : AlphaValue passe d'accumuler à acheter avec un objectif relevé de 15,80 à 16,70 EUR.
  • Evolution Gaming : Kepler Cheuvreux passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 633 à 812 SEK.
  • Faurecia : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 42 à 50 EUR.
  • Heineken : HSBC passe de surperformance à performance sectorielle avec un objectif réduit de 94 à 86 EUR.
  • Knorr-Bremse : Kepler Cheuvreux passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours ramené de 92 à 90 EUR.
  • Peugeot : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 23 à 27 EUR. JP Morgan revalorise de 33 à 36 EUR en restant à surperformance. 
  • Saipem : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 5,50 à 6 euros.
  • TechnipFMC : Barclays réduit de 29 à 25 EUR son objectif 
  • Victrex : Citigroup passe de neutre à vendre en visant 2000 GBp.
 
L’actualité des sociétés
 
Les gouvernements français et néerlandais s'emploient à éteindre l'incendie créé par l'entrée des Pays-Bas au capital d'Air France-KLM. Carlos Tavares, le président de Peugeot, estime dans Le Figaro que les objectifs européens de réduction des émissions de CO2 dans l'automobile risquent de peser lourdement sur la filière. Dans le JDD, Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour, plaide pour une taxation plus équitable des distributeurs français et des plates-formes marchandes américaines ou chinoises. BNP Paribas a signé un accord avec ses syndicats sur un plan de réduction de 2500 postes dans sa banque de détail belge d'ici 2021. Eagle Cement dépose une offre sur la filiale de LafargeHolcim aux Philippines. Le directeur général d'Elior en Amérique du Nord quitte la société, le groupe lui cherche un remplaçant. ALD se renforce aux Pays-Bas avec l'acquisition de Sternlease. Elis finalise l'acquisition de Carpeting Entrémattor en Suède. Société Générale a bouclé la vente de ses parts dans La Banque Postale Financement et finalise la cession des activités de banque privée en Belgique.
 
Volkswagen (la marque, pas le groupe) a raté ses objectifs de marge en 2018, rapporte le Spiegel. Amazon va ouvrir des magasins d'alimentation aux États-Unis, selon le Wall Street Journal. Le parquet brésilien veut que le directeur général de Vale soit démis de ses fonctions : il quitte "temporairement" ses fonctions avec d'autres cadres. Tesla sème la confusion en renonçant à son réseau de distribution physique, pour réaliser toutes ses ventes sur Internet. La directrice financière d'Huawei assigne le Canada en justice au sujet de son arrestation de décembre. Bruno Le Maire estime que la taxation des GAFA pourrait rapporter 500 millions d'euros chaque année.
 
Ça publie. En Europe, Diasorin, Rotork, Interparfums, Vilmorin et Kardex. Aux Etats-Unis, Salesforce.com.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AGEAS SA/NV -1.06%50.46 Cours en différé.28.40%
AIR FRANCE-KLM 1.30%10.14 Cours en temps réel.6.96%
ALD 3.10%13.3 Cours en temps réel.27.88%
AMAZON -0.29%1723.86 Cours en clôture.11.00%
BITCOIN - EURO -0.01%7575.375 Cours en clôture.124.23%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.17%8355.9975 Cours en clôture.117.36%
BNP PARIBAS -0.79%45.39 Cours en temps réel.14.98%
CAC 40 -0.40%5643.08 Cours en temps réel.17.72%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.47%5638.5 Cours en différé.19.81%
CARLSBERG -4.81%732.1 Cours en clôture.0.00%
CARREFOUR 0.13%15.26 Cours en temps réel.2.35%
DIASORIN S.P.A. 0.30%99.55 Cours en clôture.40.45%
ELIOR GROUP -2.23%11.86 Cours en temps réel.-9.19%
ELIS 0.31%16.05 Cours en temps réel.10.31%
ENGIE 0.47%15.1 Cours en temps réel.20.56%
FAURECIA -1.61%43.49 Cours en temps réel.31.51%
HEINEKEN 0.79%97.54 Cours en différé.26.35%
INTERPARFUMS -1.02%38.65 Cours en temps réel.25.97%
KARDEX AG -1.15%137.8 Cours en différé.18.17%
LAFARGEHOLCIM -0.11%47.44 Cours en différé.14.84%
PEUGEOT -0.87%22.83 Cours en temps réel.22.45%
ROTORK -1.62%303.3 Cours en différé.22.50%
SALESFORCE.COM 0.00%149.37 Cours en différé.9.05%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -0.16%25.215 Cours en temps réel.-9.36%
TECHNIPFMC -0.89%23.26 Cours en différé.18.79%
TESLA INC. 3.66%256.96 Cours en différé.-25.51%
VALE -1.34%47.99 Cours en clôture.-10.45%
VILMORIN & CIE 0.53%47.75 Cours en temps réel.-7.04%
VOLKSWAGEN AG 0.21%161.84 Cours en différé.16.50%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader