Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

En février, c'est vaccins, short-squeeze et résultats

02/02/2021 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

Les marchés remontent après leur creux de fin de semaine dernière. Les premiers jalons symboliques atteints par la vaccination aux Etats-Unis et au Royaume-Uni n'y sont pas pour rien. Pendant ce temps, les entreprises poursuivent leurs publications avec quelques pontes du secteur technologiques aux Etats-Unis ce soir. En toile de fond, l'affaire wallstreetbets continue à passionner les investisseurs.

Les marchés financiers se sont offerts hier un copieux rebond, après une fin de semaine précédente teintée de rouge vif. Les gains des grands indices européens sont généralement ressortis dans une fourchette de 1 à 1,5%. Aux États-Unis, ce sont les valeurs technologiques qui ont mené la danse, avec l'habituelle prime aux vedettes, puisque Microsoft, Amazon.com, Alphabet et Tesla se sont adjugées plus de 3%. Il est intéressant de noter que grâce à des gains de 19% depuis le début de l'année, la capitalisation du constructeur de véhicules électriques dépasse désormais celle de Facebook (qui a perdu 4 % en 2021) pour atteindre 752 Mds$, soit le 5e rang américain.

Le secteur vibre toujours au son des offensives de ligues d'investisseurs particuliers qui se fédèrent pour secouer certains actifs comme des cocotiers pour en faire tomber les vendeurs à découvert. Ces justiciers autoproclamés, qui ciblaient plutôt des actions à l'origine, à l'image de GameStop et d'AMC Entertainment, ont réussi la prouesse de faire bouger une masse bien plus conséquente depuis, le marché de l'argent. Quelles que soient leurs motivations, ils ont indéniablement démontré leur force et ont de bonnes chances de s'ancrer dans le paysage, pour le meilleur et pour le pire. Je partage avec vous trois anecdotes sur le sujet ce matin.

En eaux troubles. Jetez un coup d'œil à l'interview de Carson Block par Bloomberg. Le patron du fameux fonds baissier Muddy Waters, ébranlé comme ses congénères par les pirates de wallstreetbets sur Reddit (il a d'ailleurs mauvaise mine sur la vidéo), s'alarme de la situation en estimant que les marchés financiers sont cassés. A son crédit, Block a dénoncé avec succès des entreprises qui cachaient des fraudes ces dernières années. Mais ce n'est pas un perdreau de l'année pour autant, puisque je rappelle que sa technique favorite consiste à prendre position à la baisse puis à étaler en place publique les raisons de son pari. On est sur la ligne de crête entre la conviction et la manipulation, ce qui ne diffère pas vraiment de la méthode utilisée par les forumeurs de Reddit. Block soupçonne par ailleurs que des hedge fund ont profité de l'aubaine pour le tourmenter sur certains dossiers. Les loups entre eux, en somme.

The little short. Pendant ce temps, les investisseurs traditionnels s'inscrivent sur wallstreetbets pour ne pas rater le prochain train. Les effectifs de la communauté sont passés de 1,3 million à 8,1 millions en l'espace de quelques semaines. Je parie que sous des pseudos douteux, on peut facilement y retrouver du beau monde. Il ne manquait plus qu'Hollywood. Eh bien non, Hollywood est là figurez-vous. On s'étonne toujours de la capacité de la fiction à s'emparer d'un événement quelques semaines après qu'il se soit produit, sans disposer du recul nécessaire. Cette fois, il n'aura fallu que quelques jours pour voir émerger non pas un mais deux projets. Netflix aurait déjà ciblé son scénariste et son acteur principal et MGM se serait offert les droits d'un livre à paraître sur le sujet.

L'arroseur arrosé. Robinhood, c'est un peu l'histoire de la grenouille qui s'est crue plus grosse que le bœuf. L'application de trading préférée des jeunes investisseurs a toujours cultivé une image stylée et libertaire, même si elle se rémunère essentiellement en vendant les données de ses utilisateurs à l'establishment financier. En se retrouvant au centre des flux acheteurs de l'affaire GameStop et consorts, elle a dû faire face à des appels de marge colossaux à cause des effets de levier utilisés. Comme l'argent coule à flots en ce moment, l'entreprise a pu lever des fonds assez facilement, mais on a pu percevoir une certaine tension, ce qui explique probablement que la société a dû mettre le holà momentané sur la négociation des titres les plus volatiles. Il paraît qu'il n'y avait rien à craindre. La banqueroute de Robin des Bois, ça aurait fait désordre…

Sur un plan plus pragmatique, les résultats des entreprises qui constituent des baromètres pour les marchés sont pour l'heure au rendez-vous, avec des chiffres en majorité supérieurs aux attentes. Une grosse livraison est prévue aux Etats-Unis à partir de la mi-journée pour les sociétés traditionnelles et post-clôture pour les entreprises technologiques. En parallèle et ce n'est pas à négliger pour le sentiment global, le nombre d'américains ayant reçu au moins une dose de vaccin a atteint 26,5 millions hier après-midi, contre 26,3 millions de contaminés aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie. Symboliquement, il y a donc depuis hier plus de vaccinés que de malades. Une étape qui intervient alors que l'administration Biden se prépare à pousser son plan de soutien massif vers le Congrès, avec ou sans l'appui des républicains. La combinaison de ces deux éléments contribue à améliorer le moral des troupes et permet aux valeurs européennes de progresser. Le CAC40 gagne 0,8% à 5506 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

L'inflation française de janvier est le principal indicateur du jour (8h45).

L'euro se reprend à 1,2082 USD après avoir été sous pression hier. L'once d'or stagne à 1856 USD. Le pétrole rebondit avec un baril de Brent à 56,88 USD et un baril WTI à 54,11 USD. Peu d'évolution sur le T-Bond, dont le rendement atteint 1,08% sur 10 ans. Le Bitcoin remonte légèrement 33 764 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Airbus : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 112 EUR.
  • ArgenX : Piper Jaffray passe de surpondérer à neutre en visant 303 USD sur l'ADR.
  • ASML : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 472 à 534 EUR.
  • Brembo : Exane BNP Paribas passe de neutre à sousperformance en visant 10 EUR.
  • Burberry : Berenberg démarre le suivi à conserver en visant 1820 GBp.
  • Capgemini : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 118 à 144 EUR.
  • Delta Plus : GreenSome Finance reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 85,80 à 88,20 EUR.
  • Givaudan : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 3300 à 3200 CHF.
  • Interpump : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 40 EUR.
  • Ion Beam : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 10,80 à 12,50 EUR.
  • Kering : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 665 EUR.
  • Kone : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 45,20 à 53 EUR.
  • LVMH : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 575 EUR.
  • Moncler : Berenberg démarre le suivi à conserver en visant 48 EUR.
  • Nokia : ABG Sundal Collier passe d'acheter à vendre en visant 4 EUR.
  • Ontex : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 12,35 à 10,25 EUR.
  • Rexel : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 15 à 17 EUR.
  • Sandvik : Goldman Sachs passe d'acheter à vendre en visant 179 SEK.
  • Siemens Gamesa : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 28 à 35 EUR.
  • Stellantis : Goldman Sachs démarre le suivi à l'achat.
  • Stora Enso : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 17,17 EUR.
  • Symrise : DZ Bank reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 93 à 90 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Bonduelle : le premier semestre fiscal se solde par un chiffre d'affaires de 1,44 Md€, en croissance organique de 3,9%, mais les objectifs sont mis à mal par plusieurs facteurs, notamment les restrictions sanitaires.

Annonces importantes

  • L'Oréal finalise le rachat de Takami, annoncé en décembre dernier.
  • "La participation de Veolia dans Suez n’est ni à vendre, ni à échanger", clame Veolia dans un communiqué.
  • Atos et DXC Technology ont cessé leurs discussions en vue d'un rapprochement après le rejet d'une offre informelle du Français.
  • Canal+ (Vivendi) n'a pas participé à l'appel d'offres pour les droits du football français, qui a été déclaré infructueux.
  • Altice, Vivendi et TF1 auraient été sondés pour la part de Bertelsmann dans M6 et RTL.
  • Sodexo se renforce dans la restauration à destination du télétravail en Amérique du Nord en lançant Good Eating Company et en achetent Nourish.
  • Mercialys peut laisser ouvert environ 50% de son parc locatif, tandis que Carmila laisse ouverts 94 centres commerciaux et en ferme 35.
  • Eiffage Energie Systèmes renforce son offre d'intégrateur audiovisuel pour le marché du tertiaire.
  • Vallourec est suspendue pour éviter la volatilité pendant la renégociation de sa dette. 
  • La Compagnie des Alpes ne rouvrira pas ses remontées mécaniques durant les vacances de février.
  • Le conseil d'administration de Suez coopte Philippe Petitcolin (ex-Safran) comme nouvel administrateur.
  • Pharmagest a lancé un service de rendez-vous de vaccination Covid-19 pour ses clients pharmaciens.
  • Novacyt lance une gamme de tests de génotypage par PCR pour détecter les variants de la Covid-19.
  • Delta Plus rachète Artex.
  • Europlasma redémarre l'usine Inertam selon le planning de l'arrêt programmé.
  • Pharnext prévoit de traiter son premier patient d'ici la fin mars dans son essai clinique de phase III pivot aux Etats-Unis avec PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A.
  • Esker et Visiativ s'associent pour moderniser la fonction finance.
  • Ucar subit une attaque informatique mais ne signale pas de dysfonctionnements sur son exploitation.
  • Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel Toulouse 31, Cast et Connect ont publié leurs comptes et/ou leurs perspectives.

Dans le monde

Résultats des entreprises :

  • BP Plc : les bénéfices du T4 sont plus modestes que prévu.
  • Panasonic : le management a relevé ses prévisions pour l'exercice en cours.
  • Shiseido : le groupe japonais de cosmétiques bondit en séance après avoir relevé ses prévisions de résultats annuels.
  • Tele2 : les trimestriels ont dépassé les attentes et les objectifs financiers de moyen terme ont été confirmés ce matin.

Annonces importantes

  • Pfizer et BioNTech seront en mesure de produire 2 milliards de doses dès cette année.
    Ford équipera ses véhicules connectés du système Android de Google.
  • Apple émet 14 Mds$ d'obligations en six tranches.
  • Siemens Energy va supprimer 7800 emplois dans le monde d'ici 2025.
  • Xerox se réorganise en trois branches principales : logiciels, financement et innovation.
  • Robinhood lève 2,4 Mds$ supplémentaires pour ses appels de marge.
  • Roche a obtenu le marquage CE pour son nouveau test antigénique rapide par voie nasale pour le dépistage de la Covid-19.
  • Sulzer a finalisé l'acquisition de Nordic Water.
  • Databricks, spécialiste de l'IA, est valorisée 28 Mds$ après avoir levé 1 Md$, notamment auprès de Microsoft, Google et com.
  • Tilray reçoit la première autorisation de mise sur le marché pour fournir des produits de cannabis à usage médical au Portugal.
  • SGS acquiert la société française Autoscope/CTOK.
  • Centrica Business Solutions signe un accord cadre avec Alfen pour des solutions de stockage d'énergie.

Ça publie aujourd'hui. Amazon.com, Alphabet, Alibaba, Pfizer, Exxon Mobil, Fast Retailing, BP Plc, Dentsu, Coloplast, Telenor, SSE, Novozymes, Electrolux

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 0.45%112 Cours en temps réel.24.19%
ALFEN N.V. 2.51%87.9 Cours en temps réel.3.81%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -6.59%192.8738 Cours en différé.-11.26%
ALPHABET INC. 0.25%2667.12 Cours en différé.51.79%
ALTICE USA, INC. 0.57%34.665 Cours en différé.-8.98%
AMAZON.COM, INC. 1.22%3701 Cours en différé.12.27%
AMC ENTERTAINMENT HOLDINGS, INC. 7.69%39.51 Cours en différé.1,644.81%
ARGENX SE -2.28%261.8 Cours en temps réel.10.70%
ASML HOLDING N.V. -0.13%638 Cours en temps réel.60.68%
ATOS SE 0.00%40.89 Cours en temps réel.-45.32%
BREMBO S.P.A. 0.93%10.89 Cours en différé.-0.09%
BURBERRY GROUP PLC 0.00%2105 Cours en différé.17.63%
CAPGEMINI SE 0.17%172.6 Cours en temps réel.35.88%
COLOPLAST A/S -0.13%1119.5 Cours en différé.20.59%
CONNECTONE BANCORP, INC. 0.24%25.105 Cours en différé.26.63%
CRONOS GROUP INC. 0.56%9.01 Cours en différé.1.36%
DELTA PLUS GROUP -1.32%82.2 Cours en temps réel.17.66%
DXC TECHNOLOGY COMPANY 1.04%39.73 Cours en différé.52.78%
EIFFAGE S.A. 0.63%86.46 Cours en temps réel.8.70%
FACEBOOK INC 1.04%373.675 Cours en différé.35.37%
FORD MOTOR COMPANY 1.34%14.005 Cours en différé.57.22%
GAMESTOP CORP. 0.54%181.12 Cours en différé.857.32%
GIVAUDAN SA -1.43%4425 Cours en différé.20.35%
INTERPUMP GROUP S.P.A. -0.10%52.5 Cours en différé.30.27%
KERING -0.04%747.3 Cours en temps réel.25.77%
KONE OYJ -2.14%70.32 Cours en différé.8.13%
L'ORÉAL -0.92%383.5 Cours en temps réel.24.53%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -0.09%673.4 Cours en temps réel.31.92%
MONCLER S.P.A. 0.57%59.94 Cours en différé.18.87%
NETFLIX, INC. 0.85%519.77 Cours en différé.-4.68%
NOVACYT -1.00%3.871 Cours en temps réel.-60.10%
NOVOZYMES A/S -0.10%477.2 Cours en différé.36.68%
ONTEX GROUP NV 0.16%9.48 Cours en temps réel.-13.95%
ORGANIGRAM HOLDINGS INC. 3.57%3.19 Cours en différé.82.25%
PFIZER, INC. 0.47%41.89 Cours en différé.13.23%
PHARMAGEST INTERACTIVE -0.95%94 Cours en temps réel.-14.81%
PHARNEXT 6.41%1.096 Cours en temps réel.-68.79%
S&P GSCI CORN INDEX -0.50%448.9164 Cours en différé.13.07%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -0.56%392.7983 Cours en différé.48.54%
SAFRAN -0.15%116.22 Cours en temps réel.0.39%
SGS AG -0.99%2898 Cours en différé.9.63%
SIEMENS ENERGY AG -0.26%22.75 Cours en différé.-24.67%
SIEMENS GAMESA RENEWABLE ENERGY, S.A. -0.26%22.86 Cours en différé.-30.73%
SODEXO 0.16%74.62 Cours en temps réel.7.63%
SSE PLC 0.13%1524 Cours en différé.1.47%
STELLANTIS N.V. 0.85%15.886 Cours en différé.7.45%
STORA ENSO OYJ 0.60%16.7 Cours en différé.6.10%
SUEZ 0.15%19.69 Cours en temps réel.21.21%
SULZER LTD 0.91%132.4 Cours en différé.40.92%
TELE2 AB -0.55%126.95 Cours en différé.17.54%
TELENOR ASA -0.78%152.95 Cours en temps réel.5.65%
TILRAY, INC. 0.29%13.61 Cours en différé.64.53%
VALLOUREC 7.33%8.35 Cours en temps réel.-15.76%
VISIATIV 0.76%19.95 Cours en temps réel.0.74%
Réagir à cet article
--- - Il y a 5 mois arrow option
Je ne comprends pas cette inquiétude des journalistes financiers de voir certains vendeurs à découvert disparaitre parce que cela créerait des bulles sur les marchés. Des milliers de titres ne peuvent pas se shorter et ils ne sont pas tous en bulle pour autant. Le marché ne s'inquiète absolument pas de tout ceci. Encore un nouvel os à ronger pour des commentateurs de bourse en manque de sujets. Quand le marché corrige, le soir, après la clôture, des analystes vous explique pourquoi et chaque fois ils savent pourquoi. Mais ce qui est surprenant, c'est qu'ils savent qu'après que le marché ait baissé. Ils te donnent les numéros du loto après le tirage...
  
  
  • Publier
    loader