Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : La Fed fait rugir Wall Street de plaisir

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
29/11/2018 | 09:04

Les banques centrales sont au centre du jeu cette semaine, avant la tenue d'un G20 qui sera avant tout une occasion pour Donald Trump et Xi Jinping de tenter de solder le contentieux commercial entre leurs deux pays. Hier soir, Jerome Powell a embrasé Wall Street après un discours suggérant que la position de la Fed n'est peut-être pas aussi ferme que prévu sur le rythme de hausse des taux. Son homologue a la Banque d'Angleterre, Mark Carney a solennellement prévenu des conséquences d'un Brexit sans accord.

+2,3% sur le S&P 500, +2,5% sur le Dow Jones, +3,17% sur le Nasdaq… Les indices américains sont rarement à pareille fête. Cette flambée, ils la doivent à Jerome Powell, le patron de la Réserve Fédérale, qui a suggéré que les taux américains étaient "juste en dessous" du niveau neutre recherché. Un vocabulaire qui tranche avec ses sorties précédentes et qui laisse penser qu'il n'y aura pas autant de tour de vis que prévu en 2019. Les économistes sont encore partagés entre ceux qui tablent sur quatre hausses d'un quart de point l'année prochaine, ceux qui en visant trois et ceux qui se contentent de deux. Indéniablement, les déclarations de Powell ont dégarni les rangs des premiers et renforcé les effectifs des autres. La Fed sera pragmatique face à l'évolution de l'économie, mais ce n'est pas vraiment une nouveauté.
 
A Londres, Mark Carney a d'autres soucis. Le gouverneur de la BoE a dépeint un scénario économique catastrophique en cas de Brexit sans accord : la pire récession traversée par le Royaume-Uni depuis la seconde guerre mondiale. Carney craint un plongeon de 8% pour l'économie dès la première année, avec un effondrement des prix du marché immobilier résidentiel (-30%) et commercial (-48%) et de la livre sterling (-25%), entraînant hausse du chômage, de l'inflation et des taux en hausse. Une vision apocalyptique sévèrement critiquée par les Brexiteers, qui accusent la Banque d'Angleterre de sortir de ses prérogatives.
 
L'euphorie des marchés américains n'a pas contaminé les places asiatiques ce matin, où l'on semble déjà tourné vers le G20 qui s'ouvrira demain. Les indicateurs avancés européens pointent toutefois vers le haut, après une séance majoritairement baissière hier. Le CAC40 gagne près de 1% peu après l'ouverture, à 5 031 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Le programme du jour est très chargé avec, en Europe, le PIB suisse (7h45), l'inflation allemande (8h00), le PIB français (8h45) et l'emploi allemand (9h55). Aux Etats-Unis, l'inflation (consensus +0,2%), les revenus & dépenses des ménages (consensus +0,4% pour chaque) et les inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus 221 000) sont programmées à 14h30, puis les chiffres de l'immobilier ancien à 16h00 (consensus +0,8%). Côté banques centrales, l'intervention la plus importante a eu lieu hier soir, mais Mario Draghi est attendu à la tribune du Forum international sur la recherche économique à 9h00 ce matin.
 
L'euro gagne 0,2% à 1,1389 contre dollar. L'once d'or se reprend de 0,3% à 1 225 USD. Le baril de WTI est à +0,4% à 50,74 USD, pour un Brent à +1% à 59,15 USD. Le rendement du 10 ans américain baisse à 3,024%. Le Bitcoin perd un peu de terrain après son rebond de la veille (+10,6%) à 4 178 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Adecco : Goldman Sachs passe de neutre à acheter avec un objectif abaissé de 74 à 67 CHF.
  • Arkema : Macquarie démarre le suivi à surperformance.
  • Atos : AlphaValue abaisse de 122 à 121 EUR sa recommandation en restant acheteur.
  • BASF : Barclays dégrade de surpondérer à pondération en ligne en réduisant de 92 à 80 EUR son objectif.
  • BP Plc : JP Morgan reste à surpondérer mais réduit de 650 à 575 GBp son objectif.
  • Compagnie Financière Richemont : RBC réduit de 100 à 85 CHF son objectif, en restant à surperformance.
  • ENI : JP Morgan reste à surpondérer mais réduit de 16 à 13,50 EUR son objectif.
  • Equinor : JP Morgan passe de neutre à souspondérer avec un objectif réduit de 230 à 190 NOK.
  • Iliad : Morgan Stanley passe de sousperformance à performance en ligne avec un objectif relevé de 100 à 110 EUR.
  • H. Lundbeck : Kepler Cheuvreux passe d'alléger à conserver avec un objectif de 277 DKK.
  • Randstad : Goldman Sachs reste acheteur mais réduit de 68 à 56 EUR son objectif.
  • Royal Dutch : JP Morgan reste à surpondérer mais réduit de 3 250 à 2 800 GBp son objectif.
  • Schaeffler : Bernstein démarre le suivi à performance de marché en visant 9 EUR.
  • Total : JP Morgan passe de souspondérer à neutre malgré un objectif ramené de 54 à 49 EUR.
 
L’actualité des sociétés
 
Les dirigeants de l'Alliance Renault Nissan Mitsubishi se réunissent à Amsterdam aujourd'hui, un sommet crucial en pleine tempête Ghosn. Safran a présenté ses nouveaux objectifs. Vallourec a démenti des rumeurs de gros plan social en France mais confirme qu'un projet est en cours en Allemagne. Electricité de France vend 200 actifs immobiliers à Colony Capital sous forme de "sale and leaseback", bouclant le plan de cession d'actifs 2015-2020 de 10 milliards d'euros. LafargeHolcim ne prévoit pas de fermeture de site en Europe, a indiqué son CEO. Soitec a publié ses comptes. Veolia émet 750 millions d'euros d'obligations à 11 ans au taux de 1,94%. Covivio progresse vers la fusion avec Beni Stabili. Cellnovo signe un accord technologique avec Roche. Frey a racheté des OPIRNANE. 
 
Les sept banques britanniques concernées par les tests de résistance conduits par la Banque d'Angleterre ont passé l'écueil. Donald Trump brandit à nouveau la menace d'une taxation des voitures importées aux Etats-Unis, surtout après le choc des suppressions d'emploi chez General Motors. Le premier générique du Rituxan de Roche a été validé aux Etats-Unis. Rio Tinto va injecter 2,3 milliards d'euros dans une nouvelle mine de fer en Australie, dont la production débutera dans trois ans. Onur Genc remplace Carlos Torres comme directeur général de BBVA. Altria négocierait son entrée au capital du fabricant de cigarettes électroniques Juul. Bruxelles ouvre une enquête approfondie sur le rachat des compresseurs frigorifiques de Whirlpool par Nidec. Daimler produira des véhicules électriques en Chine dès 2019.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO 0.00%-Cours en clôture.0.00%
ALTRIA GROUP -1.15%53.33 Cours en différé.-24.45%
ARKEMA 2.74%79.56 Cours en temps réel.-23.74%
ATOS SE 6.41%72.36 Cours en temps réel.-43.96%
BASF 1.36%59.68 Cours en différé.-35.82%
BBVA BANCO CONTINENTAL SA 0.00%3.9 Cours en clôture.0.89%
BENI STABILI 0.76%0.729 Cours en clôture.-6.16%
BP PLC 0.00%143 Cours en différé.-13.46%
BP PLC 2.63%5.85 Cours en différé.-1.38%
CAC 40 2.15%4909.45 Cours en temps réel.-9.53%
CELLNOVO 6.30%1.316 Cours en temps réel.-62.93%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT 1.53%65.08 Cours en différé.-27.41%
COVIVIO 0.47%85.75 Cours en temps réel.-9.66%
DAIMLER 1.55%47.42 Cours en différé.-34.05%
DJ INDUSTRIAL 0.64%24527.27 Cours en différé.-1.41%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 2.56%13.835 Cours en temps réel.29.46%
ENI 1.21%14.236 Cours en clôture.1.93%
EQUINOR 0.66%198.15 Cours en différé.12.36%
FREY 0.00%-Cours en clôture.0.00%
GENERAL MOTORS CORPORATION 2.85%35.68 Cours en différé.-15.37%
H. LUNDBECK -0.40%275.9 Cours en différé.-12.06%
ILIAD 3.07%127.45 Cours en temps réel.-38.10%
LAFARGEHOLCIM 2.22%43.2 Cours en différé.-23.09%
NASDAQ 100 0.89%6763.9567 Cours en différé.4.81%
NASDAQ COMP. 0.95%7098.3119 Cours en différé.1.86%
NIDEC CORPORATION 2.63%14030 Cours en clôture.-12.99%
NISSAN MOTOR CO LTD 0.91%924 Cours en clôture.-18.23%
RANDSTAD N.V. 1.19%39.92 Cours en différé.-23.01%
RENAULT 1.90%56.31 Cours en temps réel.-34.14%
RIO TINTO 1.75%3706.4235 Cours en différé.-7.60%
ROCHE HOLDING LTD. 2.21%256.25 Cours en différé.1.70%
ROYAL DUTCH SHELL 1.04%26.14 Cours en différé.-6.89%
S&P 500 0.54%2651.07 Cours en différé.-1.38%
SAFRAN 3.18%108.65 Cours en temps réel.22.57%
SCHAEFFLER -0.78%7.17 Cours en différé.-51.13%
SOITEC 1.26%52.1 Cours en temps réel.-13.46%
TOTAL 1.48%48.47 Cours en temps réel.3.74%
VALLOUREC 5.54%2.076 Cours en temps réel.-60.93%
WHIRLPOOL 1.68%117.37 Cours en différé.-31.55%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader