Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Saint Argent-Gratuit priez pour nous

07/10/2022 | 09:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

L'omniprésence des débats sans fin sur l'inflation, les taux et plus généralement les politiques monétaires a un peu éclipsé les résultats des entreprises récemment. Ils font leur grand retour ce matin sur le devant de la scène, et pas dans la configuration la plus favorable. C'est ce dont on parle plus bas, après un point sur la grosse statistique du jour aux Etats-Unis et une séquence marijuana.

La bamboche du début de semaine sur les marchés actions a cédé la place à un lendemain de cuite chez les investisseurs, qui viennent d'encaisser deux séances de marche arrière. Pas encore de quoi annihiler un bilan hebdomadaire positif, mais pas non plus de quoi être totalement serein pour achever la semaine. Hier, les actions occidentales ont perdu entre 0,3% en Allemagne et 1% aux Etats-Unis, en passant par des replis voisins de 0,8% en France, en Suisse et au Royaume-Uni. Comme ce fut le cas la veille, c'est le secteur pétrolier qui, seul, a tenu la baraque, pendant que les autres s'enfonçaient plus ou moins profondément dans le rouge. La décision de l'Opep+ de réduire le débit du robinet de production n'y est bien sûr pas étrangère, même si elle a provoqué la colère des dirigeants occidentaux.

Ce que je viens d'écrire n'est pas tout à fait vrai : l'automobile a aussi clôturé dans le vert, même si les raisons de l'engouement pour le secteur ne sont pas faciles à comprendre. A ce propos, Porsche AG, fraîchement entrée en bourse, est devenu le constructeur européen le mieux valorisé en bourse : avec une capitalisation de 82,65 Mds€, il devance sa maison-mère Volkswagen (79 Mds€) et leur compatriote Mercedes (57,6 Mds€). Stellantis n'est pas très loin (40 Mds€), à l'inverse de Renault qui est toujours dans les limbes (8 Mds€). Pour l'anecdote, Tesla (755 Mds$ de capitalisation) pèse autant que les onze constructeurs qui le suivent dans le classement (soit Toyota, BYD, Porsche AG, Volkswagen, Mercedes, General Motors, Ford, BMW, Stellantis, Honda et Ferrari).

La dernière séance de la semaine devait être marquée par le tic-tac du compte à rebours précédant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en septembre, dont la publication aura lieu à 14h30. Bon objectivement, ce sera le cas, mais un double événement nocturne s'est invité dans le paysage. J'en parle après, juste le temps de rappeler l'enjeu de la statistique américaine de l'après-midi. En début de semaine, le marché s'est dit que les premiers signaux de tensions dans l'économie américaine allait probablement conduire la Fed à se montrer moins jusqu'au-boutiste dans sa politique monétaire restrictive. D'où une chute des rendements obligataires et un +6% pour le S&P500 en deux séances lundi et mardi. Pour la faire courte, cet après-midi les financiers seraient preneurs de mauvais chiffres pour l'emploi aux Etats-Unis, parce que cela rapprocherait le point de bascule du retour de la Fed à une politique pro-croissance. Et plus les chiffres seront mauvais, plus ce scénario prendrait du poids. A contrario bien sûr, un marché du travail américain qui resterait stoïque face au changement de conditions économiques a toutes les chances de désespérer les investisseurs, qui ne savent pas vraiment à quel Saint se vouer à part Saint Argent-Gratuit.

L'événement nocturne dont je parlais plus haut est un double avertissement dans le secteur des semiconducteurs. L'américain Advanced Micro Devices (AMD) a prévenu que ses ventes du troisième trimestre ont été inférieures aux attentes. Le titre perd 4,5% hors séance. En parallèle, le géant coréen Samsung Electronics a lui aussi fait état de résultats qui n'atteindront pas les anticipations sur la période. Les signaux négatifs envoyés par l'industrie des semiconducteurs, corrélée de près à la consommation, que ce soit à travers l'électronique grand public, l'automobile ou les produits connectés, ne sont pas vraiment de bon augure. A moins que cela ne serve les noirs desseins de ceux qui poussent pour que les banques centrales arrêtent de relever leurs taux ? 

Mais je ne pouvais pas vous laisser sur cette mauvaise impression alors je suis allé chercher un secteur plus festif hier. Hormis bien sûr celui précité opportunément protégé par un cartel, il fallait aller sur le cannabis, dont les valeurs se sont envolées aux Etats-Unis après que Joe Biden a accordé le pardon fédéral à toutes les personnes condamnées pour simple possession de marijuana. "Personne ne devrait être en prison juste pour avoir utilisé ou possédé de la marijuana", a même twitté le président. L'industrie s'est envolée en interprétant cela comme les prémices d'une plus grande libéralisation. Les points de vue sont partagés. Un voici un qui soutient la mesure du président américain, tandis que celui-ci est plus conservateur. En ce qui concerne l'investissement, Zonebourse avait roulé en son temps une liste thématique dédiée.

Mais restons sérieux : la semaine s'achève en baisse en Asie Pacifique, mais le bilan hebdomadaire est positif. Sur la séance de vendredi, le marché japonais perd 0,7% pendant que le Hang Seng abandonne 1,3%. La bourse de Sydney boucle elle aussi en retrait (-0,8%). Les places boursières de Chine continentale sont restées fermées toute la semaine pour la fête nationale. Les indicateurs avancés européens sont baissiers après les annonces d'AMD et Samsung, mais on aura compris que le véritable couperet de la séance est attendu à 14h30. Le CAC40 a démarré la séance en baisse de 0,15%.

Les temps forts économiques du jour

Après la production industrielle allemande d'août (8h00), le marché se tournera vers les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis (14h30). Tout l'agenda macro ici.

L'euro a plutôt reculé depuis hier à la même heure, à 0,9803 USD. L'once d'or a reperdu un peu de terrain à 1710 USD. Le pétrole préserve les gains obtenus à l'annonce d'une réduction de la production de l'Opep+, avec un Brent de Mer du Nord à 94,17 USD le baril et un brut léger américain WTI à 88,29 USD. Le rendement de la dette américaine à 10 ans poursuit sa remontée à 3,82%. Le bitcoin reste scotché autour de 20 000 USD l'unité.

Les principaux changements de recommandations

  • AP Moller Maersk : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 18 500 DKK.
  • ArcelorMittal : Deutsche Bank reste à l'achat avec un objectif réduit de 37 à 33 EUR.
  • CMC Markets : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 340 à 275 GBp.
  • Drägerwerk : Kepler Cheuvreux reste à conserver avec un objectif réduit de 54 à 45 EUR.
  • Kion : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 68 à 35 EUR.
  • Poxel : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 3,50 à 4 EUR.
  • Quantum Genomics : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif réduit de 7,90 à 6 EUR.
  • PSP Swiss Property : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 135 à 120 CHF
  • Rathbones : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 1800 à 1720 GBp.
  • Renault : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 55 EUR.
  • SGS : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours réduit de 2350 à 2300 CHF.
  • Sika : Crédit Suisse reste à surperformance avec un objectif réduit de 384 à 367 CHF.
  • Temenos : Research Partners reste à l'achat avec un objectif réduit de 190 à 170 CHF.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Vinci signe le contrat de conception-construction du premier terminal de gaz naturel liquéfié d'Allemagne. Le groupe a placé en parallèle 650 M€ d'obligations 10 ans à 3,375%.
  • Saint-Gobain engagé sur la mise en œuvre d'un plan de sobriété énergétique.
  • SVPGlobal a vendu le solde de ses actions Vallourec. Le public détient 71,2% de la société et le fonds Apollo 28,5%.
  • Compagnie Plastic Omnium finalise l'acquisition de VLS pour 520 M€.
  • Arkema développe de nouvelles capacités pour le Forane 1233ZD.
  • C-Logistics (Cdiscount, Cnova) renforce son partenariat industriel avec le groupe La Poste/GeoPost.
  • La technologie à membranes de Gaztransport & Technigaz retenue pour équiper un important projet de recherche international.
  • Le directeur de la création d'Ubisoft quittera le groupe fin novembre.
  • Gaussin lève 4 M€ par placement privé à 4,67 EUR.
  • Banc of California a accepté le report de 3 mois de l’échéance de tous les encours d’Egide USA Inc. et Santier (Egide).
  • Newen (TF1) rachète Anagram.
  • Valbiotis va commercialiser ses produits en direct en France et avec des tiers ailleurs.
  • Immobilière 3F signe un partenariat avec Hoffmann Green Cement.
  • Hydrogen Refueling Solutions, Groupe Pizzorno, LDC et Ecomiam ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Le résultat opérationnel de Samsung est inférieur aux attentes du consensus au T3.
  • Advanced Micro Devices perd 4,5% hors séance après avoir prévenu que son chiffre d'affaires du T3 sera inférieur aux attentes.
  • La justice américaine suspend les audiences sur le contentieux Twitter jusqu'au 28 octobre.
  • Crédit Suisse rachète 3 MdsCHF de dette.
  • VTEX et Adyen signent un partenariat mondial pour accélérer le déploiement du commerce unifié.
  • Targa Resources devrait remplacer Nielsen Holdings dans le S&P500.
  • Tesla va livrer à PepsiCo le 1er décembre prochain son premier semi-remorque électrique.
  • Principales publications du jour : EMS-Chemie, Tilray… Tout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. -3.23%74.98 Cours en différé.-46.16%
ADYEN N.V. -1.39%1484.6 Cours en temps réel.-35.77%
AP MOLLER MAERSK -1.80%15025 Cours en différé.-35.93%
ARCELORMITTAL 0.82%25.665 Cours en temps réel.-8.81%
ARKEMA 2.87%86.62 Cours en temps réel.-30.06%
BMW AG 0.14%85.26 Cours en différé.-3.65%
BYD COMPANY LIMITED -1.09%191.4 Cours en différé.-28.21%
CMC MARKETS PLC -1.48%232.5 Cours en différé.-11.76%
CNOVA N.V. 5.45%3.48 Cours en temps réel.-49.57%
COMPAGNIE PLASTIC OMNIUM SE -0.55%14.57 Cours en temps réel.-36.26%
DRÄGERWERK AG & CO. KGAA 2.52%44.75 Cours en différé.-19.00%
ECOMIAM -1.44%4.79 Cours en temps réel.-62.75%
EGIDE S.A. -1.85%0.532 Cours en temps réel.-62.80%
EMS-CHEMIE HOLDING AG 0.83%672 Cours en différé.-34.18%
FERRARI N.V. -0.66%226.58 Cours en différé.-12.46%
FORD MOTOR COMPANY -1.56%13.86 Cours en différé.-32.21%
GAUSSIN SA -4.88%4.016 Cours en temps réel.-46.91%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ -2.13%115 Cours en temps réel.39.82%
GENERAL MOTORS COMPANY -1.31%39.9 Cours en différé.-31.95%
GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT 1.16%35 Cours en temps réel.20.69%
HOFFMANN GREEN CEMENT TECHNOLOGIES SA -2.28%8.99 Cours en temps réel.-64.04%
HONDA MOTOR CO., LTD. -1.86%3272 Cours en différé.1.30%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS 0.80%22.58 Cours en temps réel.-22.94%
KION GROUP AG 4.69%29.24 Cours en différé.-69.69%
LDC -0.48%103 Cours en temps réel.6.41%
MERCEDES-BENZ GROUP AG -0.11%64.09 Cours en différé.-5.18%
PEPSICO, INC. -0.11%185.69 Cours en différé.7.02%
PORSCHE AG -0.60%107 Cours en différé.0.00%
POXEL -1.94%1.21 Cours en temps réel.-75.39%
PSP SWISS PROPERTY AG -0.28%105.7 Cours en différé.-7.04%
QUANTUM GENOMICS 1.94%0.1468 Cours en temps réel.-96.57%
RATHBONES GROUP PLC -1.42%2085 Cours en différé.5.09%
RENAULT -1.11%34.6 Cours en temps réel.13.28%
SAINT-GOBAIN SEKURIT INDIA LIMITED -0.32%92.9 Cours en clôture.-1.90%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. -3.51%60400 Cours en clôture.-22.86%
SGS SA 0.49%2253 Cours en différé.-26.06%
SIKA AG -1.75%241.3 Cours en différé.-36.53%
STELLANTIS N.V. -2.05%14.602 Cours en différé.-12.49%
TARGA RESOURCES CORP. 0.32%75.19 Cours en différé.43.93%
TEMENOS AG -0.85%58 Cours en différé.-53.99%
TESLA, INC. 0.08%194.86 Cours en différé.-44.68%
TF1 0.75%7.395 Cours en temps réel.-15.24%
TILRAY BRANDS, INC. 9.83%4.58 Cours en différé.-34.85%
TOYOTA MOTOR CORPORATION -1.38%1971 Cours en différé.-6.39%
UBISOFT ENTERTAINMENT 3.09%28.4 Cours en temps réel.-34.06%
VALBIOTIS -1.37%3.61 Cours en temps réel.-47.30%
VALLOUREC 0.76%11.245 Cours en temps réel.27.78%
VINCI -0.01%98.25 Cours en temps réel.5.75%
VOLKSWAGEN AG -0.26%139.02 Cours en différé.-21.67%
VTEX 4.44%4.23 Cours en différé.-60.54%
Plus d'actualités
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Habemus Pivotam ?
Habemus Pivotam ?
La carotte ou le bâton ?
La carotte ou le bâton ?