Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Trump, Brexit, par ici la sortie

15/12/2020 | 09:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Epilogue de l'année 2020, épilogue de la présidentielle américaine, épilogue du plan de soutien aux Etats-Unis, épilogue du Brexit… Pendant que les investisseurs attendent, les marchés financiers font du surplace. La semaine sera riche en événements macroéconomiques, à défaut d'une actualité débordante du côté des entreprises. Ce matin, j'aborde quelques records incroyables avec la complicité des spécialistes des données de Bank of America.

Qu'elle est longue, la mise à mort de Donald Trump ! Hier, de nouvelles banderilles ont été plantées dans les espoirs du Président des Etats-Unis de conduire un second mandat. Le collège électoral américain a confirmé la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle, ce qui constitue une nouvelle étape institutionnelle majeure. Surtout, un nombre croissant de sénateurs républicains reconnaît la victoire de Joe Biden. L'hypothétique scénario d'un Fort Alamo républicain au Sénat ne tient plus, s'il avait un jour vraiment été réaliste. Cela n'empêche pas Donald Trump de continuer à hurler au complot. Son ministre de la justice, William Barr, n'a pas supporté de n'avoir rien trouvé de compromettant et d'avoir été critiqué pour ça par son patron. Il a décidé de s'offrir du calme pour la fin d'année en démissionnant hier. Quant à Joe Biden, il a exhorté tout le monde à "tourner la page".

Sur les marchés actions, les indices partent un peu dans tous les sens, en restant dans des bornes suffisamment étroites pour éviter qu'une véritable tendance ne se dessine. Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous les faits couchés sur le papier par Michael Hartnett et son équipe de Bank of America Merrill Lynch, sous le titre "Frankenbull", ce qui je crois peut avoir plusieurs sens, notamment un marché haussier monté façon Frankenstein (n'hésitez pas à m'agonir de commentaires si je me trompe). Hartnett souligne ainsi qu'en 2020, les banques centrales ont procédé à 1,3 Md$ de rachat d'actifs toutes les 60 minutes, ce qui est proprement hallucinant. Il y a aussi eu 190 abaissements de taux dans le monde, soit 4 baisses de taux tous les 5 jours de cotation, ce qui est proprement hallucinant aussi. Il y a une tartine de ce genre de records que je ne citerai pas tous, mais j'y ajoute les 139 Mds$ de flux financiers entrants dans les fonds actions au cours des six dernières semaines ou le fait que 9730 sociétés soient entrées en bourse dans le monde pour lever 1 100 milliards de dollars, record absolu. Tiens, et pour finir, les entreprises américaines n'ont jamais emprunté autant d'argent, que ce soit via des obligations ou des prêts à effet de levier : 2 500 milliards de dollars en tout, que ce soit par des émetteurs classés en catégorie d'investissement ou en haut rendement.

Ces chiffres confirment à ceux qui étaient encore sceptiques la singularité de l'année 2020, qui est presque un condensé de cycle à elle toute seule : crise profonde et ultra-rapide, reprise en flèche, effet de second tour, réaccélération… Le problème, c'est que contrairement aux phases d'expansion classiques, il y a beaucoup de laissés pour compte dans l'économie réelle. Et qu'il nous reste sur les bras des montagnes de dettes publiques dont on ne sait pas très bien ce qu'il adviendra en réalité, même si le plus probable est qu'elles deviendront quasi-perpétuelles. Enfin si le Frankenbull n'échappe pas à ses créateurs, si j'ai bien tout suivi.

Le reste de l'actualité est inchangé depuis quelques jours. Les marchés américains attendent toujours leur shoot d'adrénaline de fin d'année sous forme de plan de soutien bipartisan. L'Europe lorgne aussi ce plan faute de meilleure idée, tout en se désespérant de voir un accord sur le Brexit aboutir. Et la situation sanitaire se dégrade dans plusieurs économies avancées, en attendant que la vaccins fassent leur office. 

Donné baissier en préouverture, le CAC40 gagne finalement 0,17% à 5537 points après quelques minutes de cotation. 

Les temps forts économiques du jour

Les chiffres de l'emploi britannique (8h00) et l'indice des prix à la consommation français (8h45) précéderont aux États-Unis l'indice Empire Manufacturing de décembre (14h30) et les chiffres de la production industrielle de novembre (15h15). Ce matin, la Chine a annoncé une production industrielle, des ventes de détail et un taux de chômage conformes aux attentes.

L'euro se négocie 1,2151 USD. L'or grappille 0,4 % à 1834 USD l'once. Le pétrole recule à 50,10 USD le baril de Brent et à 46,78 USD le baril WTI. Le rendement du T-Bond atteint 0,88 % sur 10 ans. Le Bitcoin remonte à 19 450 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aker Solutions : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 21 NOK.
  • Barry Callebaut : Goldman Sachs relève son objectif de cours de 2325 à 2360 CHF.
  • Basler : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 74 à 75 EUR.
  • Berkeley : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 4900 GBp.
  • CNH Industrial : Oppenheimer démarre le suivi à performance de marché.
  • Davide Campari : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 9 à 8,90 EUR.
  • Eutelsat : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 18,50 à 18 EUR.
  • Inwit : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 9,45 à 10,80 EUR.
  • Melia Hotels : Deutsche Bank passe de vendre à acheter en visant 7,20 EUR.
  • Nestlé : Goldman Sachs réduit son objectif de cours de 121 à 120 CHF.
  • Ocado : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté de 2530 à 2525 GBp.
  • Orkla : Morgan Stanley démarre le suivi à pondération en ligne en visant 90 NOK.
  • Prada : Citigroup passe d'acheter à neutre en visant 47 HKD.
  • Redrow : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 600 GBp.
  • SMCP : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 6 à 5,75 EUR.
  • Swedbank : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 176 SEK.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Airbus a prévu de maintenir la cadence de production de ses monocouloirs à 40 appareils par mois début 2021, a indiqué le président Guillaume Faury.
  • Le PNF éteint les poursuites contre la Société Générale dans l'affaire des financements libyens, après la période probatoire. Par ailleurs, la banque annonce le rachat de Reezocar, une plate-forme de vente en ligne de voitures d'occasion.
  • Worldline prend le contrôle des activités de services aux marchands d'Australia and New Zealand Banking Group (ANZ) pour 300 M€ environ.
  • Sanofi renouvelle son partenariat avec l'OMS pour lutter contre les maladies tropicales négligées et éliminer la maladie du sommeil avant 2030.
  • Veolia émet 1,5 MdCNY (188 M€) de "Panda Bonds" à 3 ans avec un coupon de 4,45 %.
  • Le gouvernement britannique démarre des discussions avec Electricité de France pour une nouvelle centrale nucléaire.
  • Eurofins relève ses objectifs 2020 et confirme ceux de 2021 et 2022. Par ailleurs, le groupe lance une nouvelle gamme améliorée de dispositifs à flux latéral pour détecter les allergènes dans les denrées alimentaires et les échantillons environnementaux.
  • BioMérieux relève ses objectifs 2020 en visant une croissance des revenus de 18 % et un résultat courant contributif voisin de 600 M€.
  • En novembre, le trafic de Groupe ADP est en baisse de 87,5 % par rapport à la même période de 2019 dans ses aéroports parisiens.
  • Les actions Solutions 30 reprennent leur cotation ce matin.
  • CGG, PGS et TGS, scellent un partenariat stratégique pour proposer à leurs clients un écosystème partagé donnant directement accès à leurs bibliothèques de données du sous-sol.
  • Nicox lance une étude de phase IIb pour le NCX 4251 dans la blépharite.
  • Séché retenu pour un contrat à Montauban.
  • GTT reçoit une commande de Samsung Heavy Industries pour la conception des cuves d'un nouveau méthanier.
  • Europcar obtient son placement sous le régime de la sauvegarde financière accélérée pour restructurer sa dette.
  • Nexity signe un financement NEU MTN de 150 M€.
  • HF Company annule 3 % de son capital autodétenu.
  • Voltalia remporte un contrat important avec Telefonica au Brésil.
  • Sonova investit 5 M€ dans Sensorion pour prendre 3,7% du capital à 1,70 EUR l'action.
  • Erytech finalise le recrutement des patients pour son étude de phase III TRYbeCA-1 dans le traitement en seconde ligne du cancer du pancréas.
  • CrossJect obtient 12 M€ de financement, dont 5,2 M€ via des obligations convertibles.
  • Tronics dévoile une innovation.
  • Plastiques du Val-de-Loire, Catana et Prismaflex ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Adidas a confirmé des rumeurs récentes selon lesquelles le groupe étudie plusieurs options pour sa filiale Reebok, dont une cession.
  • Exxon Mobil, mis sous pression par des investisseurs, a promis qu'il allait accentuer ses efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre au cours des cinq prochaines années.
  • Aux Etats-Unis, la commission fédérale du commerce (FTC) veut obtenir des informations sur leur utilisation des données des abonnés des réseaux sociaux (sont notamment concernés Facebook, Twitter ou Alphabet).
  • Herbert Diess confirmé à la tête de Volkswagen pour transformer le groupe.
  • Credit Suisse a confirmé son objectif de rentabilité pour 2021, en visant un rendement des fonds propres dans la fourchette de 10 à 12 %.
  • The Boeing Company renforce sa surveillance des B787 Dreamliner, selon le Wall Street Journal.
  • Apple a musclé sa protection de données personnelles en indiquant comment elles sont collectées et utilisées pour les applications disponibles sur ses boutiques en ligne.
  • Google a été victime hier d'une panne massive à travers le monde, concernant son système d'identification, qui a duré environ 45 minutes. Dans un tout autre registre, le groupe a repoussé le retour au bureau à septembre 2021 pour ses employés.
  • CD Projekt va rembourser les acheteurs de Cyberpunk 2077 à cause des bugs du jeu le plus attendu de l'année.
  • Atlantia a convoqué ses actionnaires en assemblée générale le 15 janvier pour évoquer le projet de scission de la filiale autoroutière Autostrade.
  • Le fonds activiste Whitebox milite contre la restructuration du conglomérat coréen LG Electronics.

Ça publie aujourd'hui. Inditex, Hennes & Mauritz, Nordson, Shaftesbury, Ceconomy

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -4.87%95.42 Cours en temps réel.6.28%
AKER SOLUTIONS 8.25%14.69 Cours en temps réel.-17.51%
ALPHABET INC. 3.10%2097.07 Cours en différé.16.05%
APPLE INC. 1.07%121.42 Cours en différé.-9.47%
ATLANTIA SPA -1.27%15.535 Cours en différé.6.93%
BARRY CALLEBAUT AG -0.19%2050 Cours en différé.-2.38%
BERKELEY GROUP HOLDINGS PLC -0.12%4311 Cours en différé.-8.98%
BIOMÉRIEUX 0.46%108.9 Cours en temps réel.-5.63%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 0.79%48833.03 Cours en temps réel.67.70%
CATANA GROUP -0.30%3.37 Cours en temps réel.-2.18%
CECONOMY -3.28%5.02 Cours en différé.-11.39%
CGG 3.86%1.1175 Cours en temps réel.37.96%
CNH INDUSTRIAL N.V. 1.55%15.07 Cours en différé.17.37%
CROSSJECT SA -1.70%3.46 Cours en temps réel.12.89%
DAVIDE CAMPARI-MILANO N.V. -1.06%9.494 Cours en différé.2.74%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -1.12%9.74 Cours en temps réel.-24.47%
ERYTECH PHARMA -6.62%6.63 Cours en temps réel.-6.75%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -1.23%74.01 Cours en temps réel.7.84%
EUROPCAR MOBILITY GROUP SA 0.23%0.267 Cours en temps réel.-36.30%
EUTELSAT COMMUNICATIONS 0.00%10.055 Cours en temps réel.8.59%
EXXON MOBIL CORPORATION 3.78%60.93 Cours en différé.47.82%
FACEBOOK INC 2.58%264.28 Cours en différé.-5.68%
GROUPE ADP -0.10%105 Cours en temps réel.-1.04%
GTT - GAZTRANSPORT ET TECHNIGAZ -1.23%68.25 Cours en temps réel.-13.83%
HENNES & MAURITZ AB -1.41%202.5 Cours en différé.19.42%
HF COMPANY 0.00%6.04 Cours en temps réel.12.27%
INWIT S.P.A. -3.70%8.2 Cours en différé.-14.25%
NEXITY -2.83%40.52 Cours en temps réel.14.27%
NICOX S.A. -2.88%4.21 Cours en temps réel.-3.22%
NORDSON CORPORATION 2.37%196 Cours en différé.-3.16%
OCADO GROUP PLC 0.24%2088 Cours en différé.-8.92%
ORKLA ASA -0.12%80.88 Cours en temps réel.-6.92%
PGS ASA 18.31%6.85 Cours en temps réel.10.37%
PLASTIQUES DU VAL-DE-LOIRE -2.00%8.31 Cours en temps réel.13.37%
PRISMAFLEX INTERNATIONAL 207.58%20.3 Cours en temps réel.213.27%
REDROW PLC -0.25%595 Cours en différé.4.37%
SANOFI 0.82%77.38 Cours en temps réel.-1.68%
SENSORION -0.48%2.06 Cours en temps réel.37.33%
SHAFTESBURY -3.00%631 Cours en différé.14.32%
SMCP S.A -2.79%5.57 Cours en temps réel.11.98%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.57%21.335 Cours en temps réel.25.34%
SOLUTIONS 30 SE 0.84%9.625 Cours en temps réel.-8.51%
SÉCHÉ ENVIRONNEMENT SA -1.41%49.1 Cours en temps réel.23.37%
TGS-NOPEC GEOPHYSICAL COMPANY ASA 13.05%162 Cours en temps réel.7.99%
THE BOEING COMPANY -0.66%223.22 Cours en différé.4.28%
TRONICS MICROSYSTEMS 0.00%6.7 Cours en temps réel.-14.10%
TWITTER 0.30%66.95 Cours en différé.23.64%
VEOLIA ENVIRONNEMENT 1.89%22.7 Cours en temps réel.13.44%
VOLKSWAGEN AG 2.31%193.48 Cours en différé.26.94%
VOLTALIA SA -6.36%20.6 Cours en temps réel.-20.31%
WORLDLINE -0.39%70.76 Cours en temps réel.-10.54%
Réagir à cet article
Behring - Il y a 2 mois arrow option
Macron aussi se rapproche de la sortie, lentement mais sûrement.
  
  
  • Publier
    loader