Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
749
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Vendredi 13, fin du cauchemar boursier ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/03/2020 | 09:02

J'aurais mieux fait de garder mon "vivement la fin de semaine" de vendredi dernier pour aujourd'hui, ç'aurait été plus adapté. Les places financières viennent de subir des séismes en série qui rejoindront la liste des krachs boursiers fameux de l'Histoire boursière avec un grand H. Alors, stop ou encore ?

Aucune idée ! Alors j'ai décidé de positiver ce matin. Je suis donc parti à la pêche aux informations constructives, ce qui n'a pas été une mince affaire.

En premier lieu, je vous conseille de jeter un coup d'œil à la façon dont la presse italienne traite la pandémie de coronavirus. Nos voisins ont été dans le dur assez rapidement et sont en avance dans la perception de cette crise. Les journalistes (en particulier dans la presse traditionnelle) sont sortis du mode fin du monde et font preuve de pragmatisme et de pédagogie. Quelle que soit la gravité réelle de la crise - en fait-on trop, pas assez, je n'en ai aucune idée – cette approche est bien plus efficace que l'hystérie médiatique du moment.

En Corée du Sud, les autorités ont annoncé pour la première fois plus de guérisons que de contaminations, une première dans le pays depuis que la crise a éclaté. C'est important parce que c'est le pays d'Asie le plus touché par le coronavirus après la Chine.

Apple a rouvert tous ses magasins en Chine. Je sais, l'info peut faire sourire, mais elle n'est pas anodine. Les 42 boutiques détenues en propre par le Californien avaient été fermées début février et seules quelques-unes avaient repris leur activité depuis. Plus étonnant, des gérants ont reporté leurs investissements vers les obligations d'Etat chinoises dernièrement, suffisamment pour que cela se voit dans les flux. Quel paradoxe : le pays d'où la contagion est partie apparaît désormais comme un refuge après que les autorités eurent prouvé, du moins jusqu'ici, qu'elles étaient en mesure de gagner la bataille de la contagion. L'activité repart en Chine, ce qui pourrait bien devenir un point d'ancrage important dans les semaines à venir.

Le CAC40 rebondit de 3,6% à 4189 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les données affinées de l'inflation allemande (8h00) et française (8h45) de février sont attendues en matinée. Aux Etats-Unis, les prix à l'importation (13h30) et l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan (15h30) ont sur les tablettes.

L'euro a reculé à 1,12 USD. L'once d'or ne joue pas vraiment les valeurs refuge : elle est descendue à 1580 USD hier. Le pétrole rebondit de plus de 3% à 32,15 USD le baril de Brent et 33,75 USD le baril WTI, avec un spread qui se réduit. Le taux du 10 ans américain se stabilise à 0,82%. Le Bitcoin a subi une perte vertigineuse hier, pour se négocier un peu plus de 5000 USD ce matin.

Les principaux changements de recommandations

  • Anheuser-Busch Inbev : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 60 à 50 EUR.
  • Air Liquide : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 110 EUR.
  • Alcon : UBS relève sa recommandation de neutre à achat et son objectif de cours de 58,50 à 60 CHF.
  • AMS : Crédit Suisse ramène son objectif de cours de 41,50 à 15,80 EUR.
  • bioMérieux : HSBC passe de conserver à acheter en visant 98 EUR.
  • Blue Prism : Berenberg passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 1300 à 1425 GBp.
  • BNP Paribas : HSBC passe de conserver à acheter en visant 45 EUR.
  • Carlsberg : Citigroup passe de vendre à A.
  • Carrefour : Barclay espace de pondération en ligne surpondérer en visant 17,50 EUR.
  • Davide Campari : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 10,70 à 9 EUR.
  • Dormakaba : Research Partners réduit son objectif de cours de 680 à 550 CHF.
  • Dufry : Baader Helvea passe d'accumuler à vendre en visant 30 CHF.
  • Groupe ADP : AlphaValue passe d'accumuler à alléger avec un objectif de cours réduit de 141,20 à 113 EUR.
  • Heineken : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 118 à 100 EUR.
  • Implanet : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de 11,97 EUR après le regroupement d'actions.
  • Inditex : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 20 EUR.
  • Koné : Danske Bank passe de vendre à conserver en visant 51,20 EUR.
  • Nokian Renkaat : Danske Bank passe de conserver à acheter en visant 22,50 EUR.
  • Pernod Ricard : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 190 à 172 EUR.
  • Royal Unibrew : Handelsbanken passe de conserver à acheter en visant 525 DKK.
  • Salvatore Ferragamo : Citigroup passe de vendre à neutre.
  • Swedbank : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 160 SEK.
  • Technotrans : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 20 à 12 EUR.

L’actualité des sociétés

Worldline va remplacer TechnipFMC dans le CAC40 le 23 mars, date à laquelle La Française des Jeux rejoindra, avec Akka, le SBF 120, que quitte Vicat. Air France-KLM ajuste ses liaisons avec les Etats-Unis à compter du 14 mars après la décision de Donald Trump de fermer les frontières aux résidents de l'UE pendant 60 jours. En marge de la publication de ses résultats, Bolloré annonce une OPA simplifiée à 17 EUR sur sa filiale Blue Solutions. L'Oréal et d'autres entreprises françaises souvent au jour le jour la situation concernant le COVID-19 pour déterminer si leurs assemblées générales se tiendront. Rubis améliore sa rentabilité en 2019 et se montre relativement confiant vis-à-vis de ses perspectives, en tenant compte de l'évolution du pétrole et de la crise sanitaire. Gecina finalise la cession de l'immeuble Le Valmy pour 216 M€ hors droits avec Primonial REIM. Eurobio sécurise 11 M€ de financements bancaires. Sensorion décale à la mi-2021 les résultats de son étude de phase II avec SENS-401 à cause de la difficulté à recruter des patients. AB Science présentera les résultats de son étude de phase 3 dans l'asthme sévère à la conférence international 2020 de l'American Thoracic Society. Avenir Telecom n'a encore à subir aucune annulation de commande liée au coronavirus, mais subit des retards d'approvisionnement, sans rupture. Delta Drone et Parazero vont nouer d'importants liens. Stef, Blue Solutions, Emova, Unibel, Fromageries Bel, Adocia, Financière MonceyFinancière de l'Odet, Forestière Equatoriale (et les autres entités de la "galaxie Bolloré"), SRP Groupe ont publié leurs comptes.

Amazon.com a demandé à tous ses employés dans le monde d'opter pour le télétravail s'ils sont en mesure de le faire. Walt Disney va temporairement fermer ses parcs d'attraction aux États-Unis et en France. L'état de Washington a supprimé une politique fiscale avantageuse au profit de Boeing, à la grande joie d'Airbus. Oracle a prévu de renforcer son programme de rachat d'actions. Broadcom renonce à ses prévisions 2020 à cause du coronavirus. Softbank lance un plan de rachat d'actions de 4,8 Mds$ sous la pression d'Elliott. Lufthansa continuera à desservir les États-Unis mais de façon très réduite. Tod's passe en mode austérité sur ses investissements, le temps de savoir comment évolue le COVID-19. Leonardo améliore ses résultats 2019 mais joue la prudence pour 2020. Slack signale que le coronavirus entraîne un intérêt accru pour ses solutions de travail à distance, même si cela ne se traduit pas encore dans ses résultats, ce qui a déçu les investisseurs. La France devrait autoriser partiellement Huawei à participer aux infrastructures 5G, mais sur des parties peu sensibles des réseaux, un peu comme au Royaume-Uni. La FDA autorise un test diagnostic de Roche pour le coronavirus. Implenia signe un grand contrat en Bavière.

Ça publie. Charles Schwab, Assicurazioni Generali, RTL Group, Fraport, Reply

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 3.29%4.421 Cours en temps réel.-56.87%
AIR LIQUIDE 0.78%123.3 Cours en temps réel.-3.05%
AIRBUS SE 7.17%63.7 Cours en temps réel.-54.45%
ALCON INC. -1.71%60.82 Cours en différé.12.92%
AMAZON.COM, INC. -0.16%2467 Cours en différé.33.73%
ANHEUSER-BUSCH INBEV 1.82%44.69 Cours en différé.-39.64%
APPLE INC. -0.05%321.455 Cours en différé.9.60%
AVENIR TELECOM 0.00%0.016 Cours en temps réel.31.15%
BIOMÉRIEUX -5.66%119.9 Cours en temps réel.60.18%
BLUE PRISM GROUP PLC 2.30%1334 Cours en différé.15.09%
BLUE SOLUTIONS 0.00%17 Cours en temps réel.0.59%
BNP PARIBAS 2.97%34.48 Cours en temps réel.-36.62%
BOEING COMPANY (THE) 0.96%153.2 Cours en différé.-53.53%
BOLLORÉ 1.82%2.798 Cours en temps réel.-29.36%
BROADCOM INC. 1.99%295.82 Cours en différé.-8.24%
CAC 40 2.02%4858.97 Cours en temps réel.-20.33%
CARLSBERG A/S 2.68%889.8 Cours en différé.-12.80%
CARREFOUR -0.04%13.915 Cours en temps réel.-6.89%
DAVIDE CAMPARI-MILANO S.P.A. 2.42%7.364 Cours en différé.-11.67%
DELTA DRONE -0.29%0.0339 Cours en temps réel.-34.87%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 3.41%9.454 Cours en différé.-44.29%
DORMAKABA 3.05%557 Cours en différé.-21.95%
DUFRY AG 12.71%31.93 Cours en différé.-70.50%
EMOVA GROUP -4.31%0.976 Cours en temps réel.-53.21%
FINANCIÈRE DE L'ODET SE 3.23%640 Cours en temps réel.-20.72%
FINANCIÈRE MONCEY -1.35%4400 Cours en temps réel.-12.00%
FORESTIÈRE EQUATORIALE (LA) 2.94%700 Cours en temps réel.2.94%
FRAPORT -0.45%44.42 Cours en différé.-41.12%
FROMAGERIES BEL -0.71%278 Cours en temps réel.-10.26%
GECINA 3.00%120 Cours en temps réel.-27.01%
GROUPE ADP 3.38%97.75 Cours en temps réel.-46.31%
IMPLANET -0.65%1.46 Cours en temps réel.-46.52%
IMPLENIA AG 0.46%39.38 Cours en différé.-0.15%
INDUSTRIA DE DISEÑO TEXTIL, S.A. 0.48%25.17 Cours en clôture.-19.97%
KONE OYJ 0.13%60.88 Cours en différé.4.32%
L'ORÉAL 0.93%261.2 Cours en temps réel.-1.97%
LEONARDO S.P.A. 4.36%6.17 Cours en différé.-43.43%
ORACLE CORPORATION -0.28%52.915 Cours en différé.0.15%
PARAZERO LIMITED 0.00%0.036 Cours en clôture.-40.00%
PERNOD RICARD 0.56%142.55 Cours en temps réel.-11.07%
REPLY S.P.A. -3.75%74.5 Cours en différé.11.45%
ROYAL UNIBREW A/S -0.22%535.8 Cours en différé.-11.97%
RTL GROUP S.A. 1.97%31.06 Cours en différé.-30.74%
RUBIS SCA 2.01%44.66 Cours en temps réel.-20.04%
SENSORION SA -4.51%0.762 Cours en temps réel.-5.56%
SRP GROUPE S.A. 3.96%1.05 Cours en temps réel.-22.19%
STEF -0.96%72.4 Cours en temps réel.-9.08%
TECHNIPFMC PLC 3.76%8.16 Cours en différé.-63.39%
TECHNOTRANS SE 8.76%14.4 Cours en différé.-29.20%
UNIBEL SA 3.45%600 Cours en temps réel.0.00%
VICAT 2.97%27.75 Cours en temps réel.-33.21%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -0.44%118.28 Cours en différé.-17.88%
WORLDLINE 1.05%69.2 Cours en temps réel.8.44%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
laurent88 - Il y a 2 mois arrow option
Bravo pour votre positivisme, oui vous avez raison, la Corée a commencé son reflux en nombre de patients restant à traiter, l’Italie voit son nombre de nx cas ralentir et j’ajouterai 2 points : les chinois dépensent traditionnellement beaucoup durant le nouvel an chinois qui cette année a été gâché par le coronavirus et on assistera probablement à un accroissement de la consommation dans les mois qui viennent. Aussi on voit une très faible progression des cas dans les pays chaud ce qui laisse à penser que le temps joue contre le coronavirus.
3
  
  • Publier
    loader