Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  ZB Campus  >  Espace pédagogique

ZB Campus

SAVOIR INVESTIR
2.11 - Les figures en chandelier de retournement de tendance

Marteau et pendu

La mèche doit être au minimum deux fois plus longue que le corps.

Pour que le pendu soit validé, il est préférable que le corps soit rouge et qu’il soit suivi d’une bougie rouge. Une clôture sous le corps du pendu viendra confirmer le retournement à la baisse.

Le principe du marteau correspond à l'inverse du pendu. C'est à dire qu'il est préférable que le corps soit vert et qu'il soit suivi d'une bougie verte. La clôture sur le corps du marteau confirmera le retournement à la hausse.
 

Les avalements

Pour qualifier un avalement, il faut que le marché soit préalablement en tendance.

L’avalement est d’autant plus fort qu’il englobe plus que le corps de la bougie précédente. Les mèches sont alors aussi à l’intérieur du corps de la bougie.

La longueur de la seconde bougie est importante. Si le corps est au moins trois fois plus long que celui de la bougie qui précède, les chances de retournement sont croissantes.
 

Le harami

Pour qualifier un harami, il est préférable que la première bougie reflète la tendance en cours (rouge en cas de marché baissier, verte dans un marché haussier).
La seconde bougie doit être de couleur opposée à la première.
A l’inverse des avalements, la seconde bougie doit entièrement être incluse dans la première ( "Inside day dans le langage des bar-chart").

Marteau inversé et étoile filante

Le corps du marteau inversé se structure à proximité du point bas de la bougie précédente. La formation d’un gap n’est pas une condition nécessaire. La longueur de la mèche supérieure ne dépasse généralement pas deux fois celle du corps.
Dans le cas de l’étoile filante, le marché marque un gap haussier. La longueur de la mèche est au moins le double du corps (le triple étant encore mieux).
 

Pénétrante haussière / couverture en nuage noir

La première bougie reflète le sens de la tendance en cours.
La seconde bougie doit être de couleur opposée à la première. Dans le cas d’une pénétrante haussière, l’ouverture doit se faire sous le plus bas de la bougie précédente. (gap baissier à l’ouverture). La clôture doit se faire dans la moitié supérieure du corps de la bougie précédente.

L'étoile du matin et l'étoile du soir

L’étoile du matin est composée d’une longue bougie rouge suivie d’une petite bougie (couleur indifférente) dont l’ouverture se fait préférentiellement en gap baissier. Le troisième jour est marqué par une longue bougie de hausse. Dans le scénario idéal, la bougie du milieu est séparée par deux gaps successifs.

 

Dans le cas d’une étoile du soir, la bougie centrale ouvre obligatoirement en gap haussier. Sa couleur n’a pas d’importance.

Variantes de l'étoile du matin et de l'étoile du soir :

Gap haussier avec deux corbeaux

Cette figure n’apparaît que lors d’une tendance haussière. Elle se caractérise par une petite bougie rouge qui forme un gap avec la longue bougie verte précédente.
Une seconde bougie rouge forme un avalement baissier avec la précédente mais clôture au-dessus du cours de clôture de la bougie verte.
 

Les trois soldats blancs et les trois corbeaux

Les trois soldats blancs est une figure de retournement à la hausse. Elle se caractérise par trois bougies vertes successives de grande amplitude. De préférence, chaque ouverture se fera dans la moitié supérieure de la bougie qui précède.

 

 





Nous vous accompagnons dans vos investissements.