Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
749
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Grosse fatigue sur les marchés

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
06/03/2020 | 09:03

Il est temps que cette semaine se termine pour des marchés actions qui sont entrés en période bipolaire. Une de ces périodes qui reviennent régulièrement quand les investisseurs font face à une incertitude qui les dépasse. Celles où le marché peut faire +4% sur une rumeur de traitement miracle du coronavirus grâce au curcuma et -4% à l'annonce de l'annulation des vacances de Jerome Powell.

Hier, Wall Street a replongé et les autres bourses mondiales avec elle. Voilà à quoi ressemble le parcours du S&P500 sur les 5 dernières séances :

Les variations des quatre dernières journées sont énormes et constituent de parfaitess montagnes russes. Les indécrottables optimistes auront noté que l'indice est au-dessus de son niveau de vendredi dernier à la clôture. JPMorgan doit en faire partie : la grande banque américaine estime que les plus bas sont proches et qu'il faut commencer à reprendre des positions. Mais pour cela, il faudra vaincre la "pandémie médiatique". J'aime bien cette expression, chipée à Jean-Jacques Friedman, le patron de l'investissement de Vega IM.

Or cette pandémie médiatique ne fait que commencer aux Etats-Unis, et c'est un point d'incertitude majeur. En Chine, même si l'on craint un effet "seconde vague" de contamination, l'épidémie semble sous contrôle. Surtout, les Chinois ont appris à vivre avec et ont désormais une bonne idée des enjeux et des contraintes. La Corée du Sud, l'Italie et l'Iran, commencent, malheureusement, à avoir une assez bonne expérience elles-aussi, et leurs populations avec. Mais aux Etats-Unis, la propagation était encore confidentielle. Elle risque de nettement s'accélérer, ce qui sera source d'angoisse jusqu'à Wall Street. Les indicateurs avancés de la place américaine sont d'ailleurs encore fermement ancrés dans le rouge ce matin.

Il est difficile de savoir quand les marchés reprendront leur sang-froid et s'ils sont capables de le faire alors que les chiffres de contamination vont inexorablement croître dans les jours, voire les semaines à venir. Mais il faut espérer que cela interviendra avant qu'une catastrophe économique ne se produise dans les industries et les segments les plus pénalisés par le coronavirus. Côté entreprises, je pense toujours au secteur du tourisme, ou à ses sous-composants, comme les compagnies aériennes (doublement frappées, d'ailleurs, par le gel des voyages d'affaires) ou l'hébergement. Morgan Stanley a aussi alerté hier sur les loueurs de véhicules, qui subissent aussi la double peine infligée au transport aérien. Côté segments de marché, celui de la dette d'entreprise est à risque : les derniers chiffres montrent des retraits records sur les fonds spécialisés dans les obligations et la dette corporate.

Le CAC40 démarre la séance en baisse de 2,1% à 5248 points. Il est vraiment temps que la semaine se termine. 

Les temps forts économiques du jour

Il y aura quelques données ce matin en Europe, comme les commandes d'usines allemandes (8h00) et la balance commerciale française (8h45), mais les investisseurs attendent avant tout les chiffres de l'emploi de février aux Etats-Unis (14h30).

L'euro poursuit son rebond à 1,1235 USD. L'once d'or joue son rôle de valeur refuge à 1679 USD. Après son rebond, le pétrole repart en arrière, assez franchement, avec un Brent à 49,35 USD et un WTI à 45,32 USD. Dans la course à la sécurité, le rendement du T-Bond recule à 0,81% sur 10 ans. Le Bitcoin suscite toujours de l'intérêt, à 9100 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Amplifon : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 25 à 26 EUR.
  • Amundi : AlphaValue passe d'accumuler à alléger avec un objectif de cours réduit de 70,30 à 60,90 EUR.
  • Cineworld : Citigroup passe d'achat à neutre.
  • Coltene : Credit Suisse reste neutre et réduit son objectif de cours de 95 à 79 CHF.
  • Continental AG : Bankhaus Metzler passe de conserver à vendre en visant 75 EUR.
  • Elekta : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 117 à 115 SEK.
  • Euskaltel : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne en visant 9,30 EUR.
  • Forbo : Baader Helvea reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 1900 à 1750 CHF.
  • Hammerson : Goldman Sachs passe d'achat à neutre en visant 218 GBp.
  • Interparfums : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 35 EUR.
  • JCDecaux : Oddo BHF reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 34 à 30 EUR.
  • Norwegian Air : Pareto Securities passe d'acheter à conserver en visant 15 NOK.
  • Plastic Omnium : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 25 EUR.
  • Siemens Gamesa : Exane BNP Paribas démarre le suivi à neutre en visant 15 EUR.
  • Siegfried : Credit Suisse reste à surperformance et réduit son objectif de cours de 470 à 440 CHF.
  • Société Générale : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 32,70 à 29,10 EUR.
  • Straumann : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1140 à 1120 CHF.
  • Sunrise : New Street Research passe de neutre à achat en visant 97 CHF.
  • Uniphar : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 1,80 EUR.
  • Vestas : Exane BNP Paribas reprend le suivi à sousperformance en visant 590 DKK.
  • Victrex : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 1870 GBp.
  • Vonovia : Bankhaus Metzler passe de vendre à conserver en visant 52 EUR.

L’actualité des sociétés

EssilorLuxottica a publié ce matin ses résultats 2019 et des objectifs financiers 2020 qui "supposent que l’épidémie de COVID-19 se résorbe dans les prochains mois", passant par une croissance du chiffre d’affaires de 3 à 5% et des résultats en hausse de 0,7 à 1,2 fois les revenus, hors GrandVision. Airbus n'a enregistré ni commandes ni annulations au cours du mois de février, mais a livré 55 appareils à 35 clients. CGG estime être bien placé pour atteindre ses objectifs 2021, après avoir dévoilé des résultats 2019 en nette amélioration. L’évolution de l’activité du 1er semestre fiscal de Bonduelle est "en deçà des attentes initiales du groupe en Europe".  Arkema lance sa septième augmentation de capital réservée à ses salariés. JCDecaux a entamé les démarches pour devenir Societas Europaea. Bureau Veritas va rebaptiser sa filiale Primary Integration "Bureau Veritas Primary Integration" (Reuters avait initialement annoncé un changement de nom du groupe). AB Science tient aujourd'hui une conférence sur le masitinib dans les formes progressives de la sclérose en plaques. Carbios s'engage dans l'European Plastics Pact, une initiative public-privé en faveur de l'économie circulaire des plastiques. Arcure se développe à Hong Kong. Alpha Mos certifiée ISO9001. Don't Nod se dote de départements édition et marketing. Le coronavirus empêchera Drone Volt d'atteindre ses objectifs en début d'année, à cause de soucis d'approvisionnement en composants et du report de formations. NicoxSavencia et Tour Eiffel ont publié leurs comptes.

Des officiels américains recommanderaient à Donald Trump de bloquer le rachat de Cypress Semiconductor par Infineon, a appris Bloomberg. Le patron de l'agence de certification aéronautique américaine estime qu'un premier vol test du Boeing 737Max pourrait intervenir dans quelques semaines. Sonia Syngal, la directrice d'Old Navy, promue aux commandes de Gap Inc. Starbucks estime que ses ventes en Chine seront divisées par deux au premier trimestre 2020 par rapport à la même période de l'année précédente. Le patron de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, au repos après une opération du cœur en urgence. Petershill (filiale de Goldman Sachs) serait prête à entrer au capital du fonds Permira en injectant 500 M€, ce qui valoriserait le fonds 4,5 Mds€, a appris le Wall Street Journal. Les prétendants à la reprise d'Alitalia doivent se faire connaître d'ici le 18 mars, a annoncé l'administrateur en charge de la compagnie aérienne transalpine, dans un timing qui ne pourrait probablement pas être pire. Les actionnaires activistes Macellum et Ancora prennent plus de 10% du capital de Big Lots. Le patron de Twitter, Jack Dorsey, renonce à ses projets de relocalisation en Afrique alors que le fonds Elliott milite pour le remplacer, le jugeant trop peu impliqué dans la gestion du réseau social.

Ça publie. EssilorLuxottica, Elia, AIB Group, CGG, Bonduelle, Accell

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
8X8, INC. -5.55%14.09 Cours en différé.-18.31%
AB SCIENCE 1.22%9.14 Cours en temps réel.67.84%
ACCELL GROUP N.V. -0.22%22.2 Cours en différé.-13.76%
AIB GROUP PLC 2.15%1.043 Cours en différé.-67.13%
AIRBUS SE 7.17%63.7 Cours en temps réel.-54.45%
ALPHA MOS 0.00%1.54 Cours en temps réel.92.50%
AMPLIFON S.P.A. 1.38%24.97 Cours en différé.-3.94%
AMUNDI 0.74%68.1 Cours en temps réel.-3.29%
ARCURE -3.13%2.79 Cours en temps réel.-32.39%
ARKEMA 4.43%83.44 Cours en temps réel.-15.63%
BIG LOTS, INC. 0.13%37.225 Cours en différé.29.91%
BOEING COMPANY (THE) 1.88%154.12 Cours en différé.-53.53%
BONDUELLE -0.66%22.6 Cours en temps réel.-2.36%
BUREAU VERITAS SA 0.96%18.905 Cours en temps réel.-19.50%
CAC 40 2.02%4858.97 Cours en temps réel.-20.33%
CARBIOS 0.13%15.8 Cours en temps réel.66.46%
CGG 4.08%1.045 Cours en temps réel.-65.32%
COLTENE HOLDING AG 4.40%83.1 Cours en différé.-10.36%
CONTINENTAL AG 4.12%92.08 Cours en différé.-23.27%
CYPRESS SEMICONDUCTOR CORPORATION 0.00%23.82 Cours en différé.0.00%
DJ INDUSTRIAL 0.68%25640.62 Cours en différé.-10.73%
DON'T NOD ENTERTAINMENT 1.60%15.9 Cours en temps réel.-1.45%
DRONE VOLT 1.32%0.0768 Cours en temps réel.-22.18%
ELEKTA AB -0.54%99.46 Cours en différé.-18.93%
ESSILORLUXOTTICA 1.78%119.9 Cours en temps réel.-13.25%
EUSKALTEL, S.A. 10.01%7.8 Cours en clôture.-13.04%
FORBO HOLDING AG 1.17%1388 Cours en différé.-16.75%
GAP INC 5.71%10.45 Cours en différé.-44.06%
HAMMERSON PLC 34.40%110.85 Cours en différé.-73.28%
INFINEON TECHNOLOGIES AG 4.25%19.658 Cours en différé.-7.16%
INTERPARFUMS -0.62%32.25 Cours en temps réel.-12.30%
JCDECAUX SA 3.91%19.38 Cours en temps réel.-32.13%
JPMORGAN CHASE & CO. 0.10%98.69 Cours en différé.-29.27%
NASDAQ 100 0.09%9606.58581 Cours en différé.9.91%
NASDAQ COMP. 0.24%9565.055876 Cours en différé.6.46%
NICOX 4.80%4.145 Cours en temps réel.-9.18%
NORWEGIAN AIR SHUTTLE ASA -9.57%3.4 Cours en différé.-90.04%
PLASTIC OMNIUM 3.63%19.4 Cours en temps réel.-24.82%
RELIANCE INDUSTRIES LTD 1.01%1535.7 Cours en clôture.1.43%
S&P 500 0.53%3068.18 Cours en différé.-5.42%
SAVENCIA 0.74%54.4 Cours en temps réel.-12.05%
SIEGFRIED HOLDING AG -3.46%385 Cours en différé.-14.97%
SIEMENS GAMESA RENEWABLE ENERGY, S.A. 0.30%15.18 Cours en clôture.-2.91%
SINA CORPORATION 0.13%31.97 Cours en différé.-20.04%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 3.24%14.268 Cours en temps réel.-55.44%
STARBUCKS CORPORATION -1.12%77.415 Cours en différé.-10.92%
STRAUMANN HOLDING AG 3.47%805 Cours en différé.-18.14%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG 1.05%81.6 Cours en différé.6.18%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 2.13%204.03 Cours en différé.-13.05%
TOUR EIFFEL (SOCIÉTÉ DE LA) 5.92%32.2 Cours en temps réel.-22.84%
TWITTER 0.85%32.1619 Cours en différé.-0.50%
UNIPHAR PLC 1.58%1.93 Cours en différé.55.74%
VESTAS WIND SYSTEMS A/S 1.49%694 Cours en différé.1.57%
VONOVIA SE 1.78%52.7 Cours en différé.7.88%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader