Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
611
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Relance et doutes aux Etats-Unis

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
26/03/2020 | 09:04

Les marchés ont poursuivi hier leurs rebonds, dopés au plan de relance américain, mais l'édifice reste extrêmement fragile. Les financiers gardent un œil sur la propagation du coronavirus et se perdent en conjectures sur les conséquences de la pandémie à moyen et long terme. Car dans l'immédiat, l'impact est aussi sévère qu'inédit.

Pour éviter de trop radoter sur les sujets financiers du moment, je fais une digression sur le confinement chez Zonebourse. Nous en sommes maintenant au 9e jour de télétravail et tout se passe plutôt bien : après tout, notre secteur d'activité nous permet de continuer à travailler. Chacun a pu s'installer chez soi plus ou moins confortablement avec une partie du matériel rapporté du bureau, quelques raccordements électriques à l'esthétique douteuse et une certaine dose de débrouillardise. L'équipe est reliée via un outil de travail collaboratif qui n'avait pas trop servi jusque-là mais qui s'avère assez pratique. Notre implantation Savoyarde (Haut-Savoyarde dirait le chef) nous offre des conditions de quarantaine plutôt enviables.

A titre personnel, mon épouse a partagé sa pièce de travail avec moi. Jusqu'à présent, cette promiscuité conjugale source d'inépuisables blagues vaseuses sur les réseaux sociaux se passe plutôt bien. Enfin je crois. A l'étage du dessous, 12 ans et 15 ans ont chacun leur poste de travail individuel pour suivre les cours du collège. Une vraie PME avec "10 écrans pour 4 personnes", se moque 12 ans. Nous sommes des privilégiés. Nous avons du travail et le matériel nécessaire. De l'espace aussi, avec un jardin où expulser nos deux ados quand les décibels atteignent le seuil critique. Et même un potager où betteraves et blettes (beurk, selon 15 ans) ont été plantées la semaine dernière : notre seule perspective d'auto-alimentation - avec les confitures et quelques kiwis racornis de la cave - en cas d'apocalypse pandémique.

Mais revenons à nos marchés. Confirmé hier, le plan-de-relance-le-plus-important-jamais-mis-en-place par Washington, doté de 2000 milliards de dollars (ce qui ne fait jamais que deux fois Apple) a été définitivement voté par le Sénat cette nuit. Restons aux Etats-Unis où l'administration Trump mettrait une grosse pression sur l'Arabie Saoudite pour qu'elle cesse sa politique pétrolière de la terre brûlée, selon des sources concordantes.

Etats-Unis toujours, préparez-vous à un choc entre le café et le dessert : à 13h30, les statistiques hebdomadaires du chômage seront sans nul doute glaçantes. Je mets une pièce sur une avalanche de "hausse historique du chômage US" et de "bond du chômage américain, du jamais vu". A moins que ce ne soit un "effondrement du marché de l'emploi aux Etats-Unis" qui l'emporte. Le plan voté par le Congrès est justement destiné à servir de matelas amortisseur pendant cette phase, qu'il faut espérer la plus courte possible.

Enfin, le nombre de cas de coronavirus approche les 70 000 dans le pays, soit à peine 5 000 de moins qu'en Italie et 12 000 de moins qu'en Chine. Je le réécris, les Etats-Unis seront le principal foyer mondial d'ici dimanche.

Le CAC40 a démarré la séance en baisse de 2,3% autour de 4328 points.

Les temps forts économiques du jour

La Banque d'Angleterre tient sa réunion officielle, mais aucune annonce d'envergure n'est attendue dans la mesure où elle a déjà dévoilé deux séries de mesures hors calendrier depuis le début du mois. Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage devraient exploser avec les mesures de confinement décidées et les remous dans le secteur du tourisme. Le chiffre devrait être énorme : reste à savoir dans quelle proportion. Au programme également, la lecture finale du dernier PIB trimestriel, la balance commerciale et les stocks des grossistes, le tout à 14h30.

L'euro est remonté à 1,0912 USD après le plan de soutien américain, tandis que l'once d'or recule à 1600 USD. Le baril de pétrole se négocie 24,09 USD le WTI et 27,06 USD le Brent. A 0,79%, le taux du T-Bond 10 ans est en léger repli. Le Bitcoin est en hausse à 6718 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aena : HSBC passe de conserver à acheter en visant 140 EUR.
  • Aker BP : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 195 à 170 NOK.
  • Amadeus : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 83 à 67 EUR.
  • Aveva : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 4100 à 3500 GBp.
  • Belimo : Research Partners revalorise de 4200 à 5500 CHF.
  • Compagnie financière Richemont : UBS passe de vendre à neutre avec un objectif de cours réduit de 61 à 54 CHF.
  • Dassault Systèmes : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 152 à 136 EUR.
  • DSV : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 580 DKK.
  • Electricité de France : HSBC passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours de 8,70 EUR.
  • Engie : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 13,80 EUR
  • HelloFresh : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 32,50 EUR.
  • Jungheinrich : HSBC passe de conserver à acheter en visant 20 EUR.
  • LafargeHolcim : Citigroup réduit de 62 à 50 CHF son objectif de cours.
  • Rentokil : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 500 GBp
  • Sage : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 815 et 800 GBp.
  • SAP : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 140 à 137 EUR.
  • Sthree : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 245 GBp.
  • Tele2 : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 131 à 108 SEK.
  • Temenos : Jefferies passe de sousperformance à conserver avec un objectif de cours réduit de 120 à 111 CHF.
  • Vicat : Citigroup passe de neutre à achat mais réduit de 42 à 30 EUR son objectif de cours.
  • Vinci : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 109 à 92,70 EUR.

L’actualité des sociétés

Pernod Ricard finalise le rachat du gin Monkey 47. Ipsen va reprendre ses essais avec palovarotène chez les patients âgés de 14 ans et plus atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive, mais cesse son essai dans les ostéochondromes multiples. Casino améliore ses résultats 2019 en France pour la partie ROC, mais pas sur le bénéfice net global, et atteint 2,8 Mds€ de cessions en intégrant l'opération Leader Price / Aldi. Groupe ADP va fermer Orly à partir du 31 mars. La Française des Jeux allonge la validité de ses jeux, pour éviter aux gagnants de se déplacer dans leur point de vente. Parmi les entreprises qui ont communiqué sur les comptes séquencent du coronavirus, citons Legrand, SuezEdenred, Recylex, Colas, Rexel, Witbe, JCDecaux (qui annule son dividende 2019), Altran (qui annule son dividende 2019), Herige, LexibookHF Company, Lacroix. La FDA valide l'entrée en phase III du vaccin de Valneva contre le chikungunya. Medincell reçoit 6,4 M$ de subvention d'Unitaid pour lutter contre le paludisme. Stälher Suisse évalue le produit de biocontrôle d'Amoeba pour la vigne et la pomme de terre. Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire. Neoen, VetoquinolTotal Gabon, Amplitude Surgical, Videlio, Anevia, Groupe Open, Touax, Sidetrade, Aubay, Gaussin, Roche BoboisBastide, AST Groupe, EgideLa Française de l'Energie ont publié leurs comptes.

Les ventes de Target ont été dopées grâce au coronavirus, mais l'enseigne de distribution craint que ses résultats ne reculent, car les consommateurs se portent moins sur les produits à marge élevée. Selon l'agence japonaise Nikkei, Apple songe à retarder la sortie de son iPhone 5G de quelques mois. L'agence Moody's a abaissé de deux crans la notation crédit de la dette de Softbank. Micron publie de bonnes perspectives de court terme, mais se dit incapable d'évaluer les conséquences du coronavirus. Le marché de la dette d'entreprise n'est pas fermé, comme le démontrent les opérations menées par Nike, McDonald's ou Pfizer, qui font suite à celle de Comcast ou MasterCard. Finalement, Occidental Petroleum a cédé aux pressions de Carl Icahn, en annonçant un vaste plan d'économies. ENI, Sonova, amendent leurs objectifs à cause du coronavirus. La commission européenne a ouvert une enquête sur le rachat de TachoSil (Takeda) par Johnson & Johnson. Un groupe d'experts de la cybersécurité, comprenant près de 400 volontaires issus d'entreprises spécialisées, s'est constitué pour lutter contre le piratage lié au coronavirus, qui explose, notamment au niveau du phishing. Relief Therapeutics et NeuroRx ont démandé à la FDA l'autorisation de tester Aviptadil pour le traitement du Covid-19. Evolva renouvelle un accord sur la vanilline avec International Flavors & Fragrances. Marubeni chute en bourse après avoir annoncé des pertes pour l'exercice en passe de s'achever. Moody's dégrade la notation crédit de Ford en catégorie spéculative. Calida modifie son conseil d'administration. Valora s'attend à une année 2020 très compliquée.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AENA S.M.E., S.A. 1.99%102.5 Cours en clôture.0.99%
AKER BP ASA 3.22%162 Cours en différé.-45.50%
ALTRAN TECHNOLOGIES -0.87%14.77 Cours en temps réel.4.31%
AMADEUS IT GROUP, S.A. 10.58%49 Cours en clôture.6.52%
AMOÉBA -6.67%1.064 Cours en temps réel.117.14%
AMPLITUDE SURGICAL 0.47%1.06 Cours en temps réel.-37.57%
ANEVIA -7.11%1.83 Cours en temps réel.-8.80%
APPLE INC. 0.48%267.11 Cours en différé.-9.39%
AUBAY 1.70%20.9 Cours en temps réel.-38.57%
AVEVA GROUP -0.75%3577 Cours en différé.-22.34%
CAC 40 1.44%4506.85 Cours en temps réel.-25.76%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 0.56%35.9 Cours en temps réel.-14.39%
COMCAST CORPORATION 0.12%37.7 Cours en différé.-16.21%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 0.04%54.44 Cours en différé.-27.37%
DASSAULT SYSTÈMES SE 2.03%130.8 Cours en temps réel.-12.52%
ENI SPA 0.14%9.308 Cours en différé.-31.91%
EUROBIO SCIENTIFIC 11.56%16.4 Cours en temps réel.213.43%
FORD MOTOR COMPANY 10.44%5.555 Cours en différé.-45.91%
GAUSSIN 6.23%0.133 Cours en temps réel.-34.99%
GROUPE ADP 3.93%92.5 Cours en temps réel.-49.46%
GROUPE OPEN -3.92%7.85 Cours en temps réel.-25.18%
HELLOFRESH SE 0.90%26.84 Cours en différé.42.55%
INTERNATIONAL FLAVORS & FRAGRANCES INC. 3.95%126.04 Cours en différé.-6.02%
JCDECAUX 6.03%19 Cours en temps réel.-34.79%
JUNGHEINRICH AKTIENGESELLSCHAFT -0.66%14.97 Cours en différé.-29.91%
LA FRANÇAISE DE L'ENERGIE 2.01%15.2 Cours en temps réel.-20.11%
LAFARGEHOLCIM 2.90%37.65 Cours en différé.-30.52%
LEGRAND 0.03%59.16 Cours en temps réel.-18.58%
LEXIBOOK -3.54%0.764 Cours en temps réel.-54.87%
MASTERCARD 0.43%272.12 Cours en différé.-9.26%
MCDONALD'S CORPORATION 3.19%183.155 Cours en différé.-10.18%
MEDINCELL -4.11%14 Cours en temps réel.112.21%
MICRON TECHNOLOGY, INC. 1.37%48.87 Cours en différé.-13.46%
NIKE, INC. 1.70%86.75 Cours en différé.-15.80%
OCCIDENTAL PETROLEUM CORPORATION 6.53%16.576 Cours en différé.-66.42%
PERNOD RICARD 4.03%139.5 Cours en temps réel.-15.87%
PFIZER, INC. 2.43%35.44 Cours en différé.-11.69%
RENTOKIL INITIAL 0.48%392.3 Cours en différé.-13.20%
REXEL 9.42%8.342 Cours en temps réel.-35.64%
ROCHE BOBOIS -3.79%13.95 Cours en temps réel.-17.14%
SAGE GROUP PLC 1.32%614.8 Cours en différé.-18.99%
SAP SE 4.76%110 Cours en différé.-12.73%
SIDETRADE S.A 1.61%63 Cours en temps réel.-7.74%
STHREE PLC 7.59%234 Cours en différé.-42.61%
SUEZ 2.88%9.848 Cours en temps réel.-29.02%
TARGET CORPORATION -0.70%103.9 Cours en différé.-18.39%
TELE2 AB (PUBL) -0.88%135.6 Cours en différé.0.63%
TRHF COMPANY LIMITED, INC. -10.36%2.51 Cours en différé.0.00%
VINCI 3.16%76.5 Cours en temps réel.-25.09%
VÉTOQUINOL 2.33%52.8 Cours en temps réel.-19.88%
WITBE 1.75%1.74 Cours en temps réel.-41.03%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader