Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
360
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Elles montent, elles montent, les actions

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
08/11/2019 | 09:06

Les places boursières ont poursuivi leur ascension hier, signant de nouveaux records puisque la clôture de la veille avait déjà eu lieu au plus haut de leur histoire pour certains indices. Paris ne déroge pas à la règle avec un CAC40 qui titille désormais les 5900 points. L'indice est à moins de 2% du cap symbolique des 6000 points, qui n'a plus été touché depuis juillet 2007, avant la crise des subprimes.

Les marchés continuent à profiter d'un appétit grandissant pour le risque à mesure qu'ils se persuadent que les Etats-Unis et la Chine vont aboutir à une espèce de paix des braves sur leurs échanges commerciaux. Les investisseurs semblent prêts à accepter un accord très partiel, puisqu'il apparaît que les deux puissances n'aplaniront pas tous leurs désaccords à court terme, si tant est qu'elles y parviendront un jour. Des signaux ? L'or (baisse de 30 USD) a et les obligations (retour dans le vert de certains taux souverains) ont capitulé hier, suggérant que des investisseurs sortent de leur cachette protégée. Les Etats-Unis ont confirmé que le "pré-accord" en cours de négociation comprendra renonciation à certains des droits de douane en place.

Cet optimisme forcené est étonnant, alors que le cycle de croissance actuel s'étire de plus en plus depuis son origine, le redressement consécutif à la crise des subprimes de 2008. La place parisienne signe d'ailleurs de nouveaux records. En effet, le CAC40 est un bien mauvais indicateur de performance : il n'intègre pas les dividendes distribués ! Le meilleur "benchmark" de la place, le CAC40 Dividendes réinvestis, a signé un nouveau record historique à 15 984 points en clôture hier. Sur 10 ans, l'indice s'adjuge 128%. Mais ce qui est sans doute le plus impressionnant est qu'il affiche un gain de 28,4% depuis le 1er janvier. Si l'année 2019 s'arrêtait aujourd'hui, il s'agirait tout simplement de la meilleure année du CAC40 Dividendes réinvestis depuis 1999 ! I faut pour cela à minima tenir encore six semaines.

La dernière série de publications de résultats de la semaine avec Allianz, Compagnie Financière Richemont, Crédit Agricole, Atlantia, ENBW ou Nexi en Europe et Duke Energy, Honda Motor, Bridgestone ou Taiwan Semiconductor ailleurs.

Le CAC40 perdait 0,3% à 5870 points à l'ouverture. Il faut bien digérer la hausse. 

Les temps forts économiques du jour

En Europe ce matin, la balance commerciale allemande (8h00) sera suivie de la production industrielle et la balance commerciale françaises (8h45). L'indice de confiance de l'Université du Michigan sera le principal indicateur américain du jour. Deux interventions publiques de banquiers de la Fed sont aussi programmées à 14h00 pour John Williams et à 14h30 pour Leal Brainard. En Chine ce matin, les indicateurs du commerce extérieur sont supérieurs aux attentes.

L'euro a perdu un peu de terrain face au billet vert à 1,1048 USD. L'once d'or a nettement fléchi hier, à 1468 USD. Le pétrole recule à 62,12 USD le baril de Brent et à 56,87 USD le baril de WTI. Le rendement du T-Bond atteint 1,909% sur 10 ans. Le Bitcoin est stable à 9219 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Alstom : Société Générale reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 43 à 44 EUR.
  • ArcelorMittal : Deutsch Bank reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 16 à 17 EUR. Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 16,70 à 17,20 EUR.
  • Aston Martin Lagonda : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 600 à 475 GBp.
  • Beiersdorf : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 96,50 à 94 EUR.
  • Deutsche Post : commerce banque passe de conserver à acheter en visant 38 EUR.
  • IMI : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 1200 GBp.
  • JCDecaux : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 34 à 32,10 EUR.
  • Orsted : Kepler Cheuvreux reprend le suivi à alléger en visant 500 DKK.
  • Renault : RBC passe de valeur favorite à surperformance en visant 61 EUR.
  • Scout24 : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 56 EUR.
  • Solutions 30 : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 15 à 15,50 EUR.
  • Subsea 7 : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 95 à 105 NOK.
  • Txcom : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 8,80 à 14 EUR.

L’actualité des sociétés

Secteur bancaire souffre, notamment Crédit Agricole après des résultats somme toute robustes. Total a précisé hier ne pas agir directement sur le site de Balhaf au Yémen, après les révélations du Monde sur l'utilisation qui est faite du site par les EAU. Airbus a décroché 415 commandes et livré 77 appareils en octobre. Casino signe 1,8 Md€ de financements sous forme d'une obligation haut rendement de 800 M€ et d'un prêt à terme de 1 Md€ à maturité janvier 2024, un peu plus que les 1,5 Md€ envisagés. Le PDG d'Euronext a démenti les rumeurs de discussions avec un autre acteur européen en vue d'un rapprochement, après les informations qui ont circulé concernant les bourses de Madrid et de Milan. Paul Duffy, PDG de Pernod Ricard North America, va passer la main, remplacé par Ann Mukherjee, qui rejoint le groupe. Gecina finalise le rachat du Carreau de Neuilly. AB Science obtient des résultats de phase III positifs avec masitinib dans l’asthme sévère, au niveau de la réduction du taux d’exacerbations sévères de l’asthme par rapport au placebo. Hoffmann Green Cement entre en bourse. Generix rejoint le projet européen EURINV. OSE Immunotherapeutics signe un accord de licence pour Tedopi en Corée avec Chong Kun Dang. Mauna Kea participe à un consortium de recherche doté de 5,4 M€. Global EcoPower lance son 2e complexe de "Green Energy Business" via le projet "BIOMASSE 45". Natixis, Verallia, Rubis, JCDecaux, Erytech, Marie Brizard, Fromageries Bel, Altamir, Recylex, Media 6, Metabolic Explorer, Adux, Keyrus ont publié leurs comptes.

Jean-Claude Juncker a affirmé dans le Süddeutsche Zeitung qu'il ne croit pas du tout à des tarifs douaniers sur les véhicules européens importés aux Etats-Unis. Les résultats de Walt Disney sont en baisse, mais dépassent les attentes des analystes, ce qui permet à l'action de bien se comporter après la clôture de Wall Street. L'action Gap Inc devrait passer une très mauvaise séance à New York, après l'annonce, post-séance, du départ de son PDG Art Peck, sans préciser les raisons de cette décision. DuPont réfléchirait à se séparer de sa division transport, selon Bloomberg. News Corp en pertes après une grosse dépréciation d'actifs. Activision Blizzard recule après ses trimestriels. La Compagnie Nationale à Portefeuille d'Albert Frère va racheter CLS, opérateur du réseau Argos. Lion Air a trouvé des fissures sur des Boeing 737NG affichant moins d'heures de vols que ne le signale la directive FAA.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE 0.00%5.14 Cours en temps réel.48.21%
ACTIVISION BLIZZARD 0.97%56.48 Cours en différé.21.28%
ADUX 0.46%1.085 Cours en temps réel.-59.06%
AIRBUS SE -0.18%124 Cours en temps réel.47.69%
ALLIANZ SE 0.26%216.1 Cours en différé.23.39%
ALSTOM -0.44%40.99 Cours en temps réel.16.22%
ALTAMIR 0.00%16.688 Cours en temps réel.32.03%
ARCELORMITTAL -0.27%15.784 Cours en différé.-12.99%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC -1.84%564.4 Cours en différé.-53.87%
ATLANTIA SPA 1.47%21.36 Cours en clôture.16.49%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT 0.34%103.85 Cours en différé.13.92%
BOEING COMPANY (THE) 0.60%350 Cours en différé.8.53%
BRIDGESTONE CORPORATION -0.35%4320 Cours en clôture.4.83%
CAC 40 0.22%5860.88 Cours en temps réel.24.12%
CASINO GUICHARD-PERRACHON -1.79%45.49 Cours en temps réel.25.18%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 0.00%74.54 Cours en différé.18.32%
CRÉDIT AGRICOLE 0.36%12.665 Cours en temps réel.34.31%
DEUTSCHE POST AG 0.91%34.275 Cours en différé.43.35%
DUKE ENERGY CORPORATION -0.06%89 Cours en différé.3.13%
DUPONT DE NEMOURS, INC. 0.45%64.33 Cours en différé.-13.97%
ENBW ENERGIE BADEN-WÜRTTEMBERG AG 1.77%57.5 Cours en différé.96.92%
ERYTECH PHARMA -2.37%4.12 Cours en temps réel.-34.08%
EURONEXT N.V. 1.30%70.3 Cours en temps réel.39.76%
FROMAGERIES BEL -0.63%316 Cours en temps réel.8.22%
GAP INC -2.77%16.17 Cours en différé.-37.23%
GECINA -2.07%156.1 Cours en temps réel.38.14%
GENERIX GROUP 7.79%6.64 Cours en temps réel.104.31%
GLOBAL ECOPOWER -1.13%1.755 Cours en temps réel.22.28%
HONDA MOTOR CO., LTD. 0.45%3149 Cours en clôture.12.46%
JCDECAUX 0.77%26.3 Cours en temps réel.7.26%
KEYRUS 1.69%2.4 Cours en temps réel.-47.25%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS -0.11%1.9 Cours en temps réel.-27.76%
MEDIA 6 0.00%10.6 Cours en temps réel.-15.20%
METABOLIC EXPLORER -0.74%1.608 Cours en temps réel.0.00%
NATIXIS 0.58%3.806 Cours en temps réel.-7.60%
NEWS CORPORATION 0.76%13.31 Cours en différé.17.27%
ORSTED AS 1.68%654.4 Cours en différé.47.72%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -0.28%3.58 Cours en temps réel.5.29%
PERNOD RICARD 0.06%162.6 Cours en temps réel.13.47%
RECYLEX 17.90%4.05 Cours en temps réel.-27.68%
RENAULT -0.16%41.195 Cours en temps réel.-24.48%
RUBIS 0.68%51.55 Cours en temps réel.9.96%
SCOUT24 -0.90%54.9 Cours en différé.36.70%
SINGAPORE TELECOMMUNICATIONS LIMITED 0.30%3.36 Cours en clôture.15.46%
SOLUTIONS 30 SE -1.37%9.7 Cours en temps réel.8.74%
SUBSEA 7 0.35%96.98 Cours en différé.14.67%
TAIWAN SEMICONDUCTOR MFG. CO. LTD. Cours en clôture.
TENCENT HOLDINGS LIMITED 0.71%339.2 Cours en clôture.7.75%
TOTAL -0.52%47.395 Cours en temps réel.2.63%
TXCOM 3.95%7.9 Cours en temps réel.74.01%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 1.02%147.59 Cours en différé.34.60%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
yanng - Il y a 1 mois arrow option
Bonjour et merci pour vos analyses, j'ai une question: Lorsque ce cycle de croissance qui s'étire de plus en plus arrivera à son terme, quels seront les leviers des banques centrales et des états sachant que les taux sont déjà extrêmement bas, le marché inondé de liquidités et les dettes des Etats à des niveaux élevés?
  
  
  • Publier
    loader