Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  ZB Campus  >  Espace pédagogique

ZB Campus

COMPRENDRE LA BOURSE
3.5 - Les indices boursiers
SOMMAIRE
1- Les indices parisiens

1.1- CAC40 (France)

Le CAC 40 est l'indice phare de la Bourse de Paris. CAC signifie "Cotation Assisté en Continu" car sa valeur varie en continu (mise à jour toutes les 15 secondes) au cours des séances de bourse, de 9h00 à 17h30 les jours ouvrés. Il a été créé avec une valeur de base 1000 le 31 décembre 1987 et est déterminé à partir des quarante plus grosses capitalisations cotées sur Euronext Paris.

Sur cinq ans, les valeurs composants le CAC 40 représentent environ 60% du volume totale de la place boursière parisienne (représentée par l'indice élargi CAC All-Shares).
Depuis sa création, environ 90 sociétés ont intégré le CAC 40, mais une quinzaine d'entre elles y sont restées. Il est arrivé que des sociétés présentes dans l'indice fusionnent (comme BNP et Paribas, devenu BNP-Paribas), ou au contraire de se scindent en deux (par exemple Vivendi et Veolia).
Depuis 2003, sa composition est revue chaque trimestre par un comité d'experts et se base sur deux critères : le capital flottant et le montant des capitaux échangés sur l'année écoulée. La valeur du CAC 40 se calcule à partir de la moyenne des cours de chaque société, pondérée en fonction de la place de chacune des entreprises dans l'économie. Une même entité ne peut cependant représenter plus de 15% de la composition de l'indice.
En 2018, Total est la plus grosse société de la liste, représentant 11.66% de l'indice, contre 0.68% pour la société Sodexo.
La capitalisation boursière des sociétés du CAC 40 représentait en 2017, 1.495 trillion d'euros, soit près des deux tiers du PIB français à cette même période (2.248 trillions).
Au fil du temps, le CAC 40 est devenu une valeur à part entière avec le développement des produits dérivés au début des années 90. L’indice CAC 40 est dit négociable. Il sert de support à de nombreux produits financiers comme les SICAV, les trackers, ou encore les produits dérivés (options, futures ou warrants). Le code ISIN du CAC 40 est FR0003500008 et son code mnémonique est PX1.
Enfin, nous pouvons distinguer le CAC 40 NR (Net Return, ou rendement net), avec dividendes réinvestis nets et le CAC 40 GR (Gross Return, ou rendement brut), avec dividendes réinvestis bruts, c'est-à-dire avant la fiscalité.

Sources : Euronext.com, economie.gouv.fr, Insee.fr


1.2- SBF120 (France)
L'indice SBF 120 est composé des 60 valeurs de l'indice CAC Large 60 auxquelles s'ajoutent 60  valeurs du CAC Mid 60 (deux nouveaux indices créés par Euronext à compter du 21 mars 2011)
Lancé sur une base de 1000 points le 31 décembre 1990, il est diffusé et calculé en continu depuis le 18 avril 1994.

Il donne une vision plus fidèle de l'état du marché français puisque représentatif d’un échantillon plus large de sociétés. C’est pourquoi il est souvent utilisé comme benchmark pour l'indexation des fonds investis en actions.

2- Les indices Européens

2.1- BEL20 (Belgique)
Le BEL 20 est l’indice boursier de référence d’Euronext à Bruxelles. Il se compose au minimum de 10 sociétés et au maximum de 20 sociétés. Sa composition est révisée annuellement en fonction des prix de clôture à la fin de l’année civile, ses modifications sont effectuées sur la première journée de négociation en mars. L’exigence minimale pour devenir un constituant de l’indice est une capitalisation boursière d’au moins 200 000 fois la valeur de l’indice.

2.2- DAX (Allemagne)
Le Dax est un indice composé des 30 entreprises les plus importantes de la Bourse de Francfort en fonction de leurs capitalisations boursières et de leurs carnets de commandes en volume. L’indice est géré par l’opérateur Deustche Borse et les prix sont calculés toutes les secondes depuis le 1er janvier 2006 par le système électronique Xetra.

2.3- EUROSTOXX 50 (Europe)
L’Eurostoxx 50 est un indice boursier européen regroupant 50 sociétés de la Zone euro. Pour sélectionner ces 50 composantes, l’indice effectue tous les ans au mois d’août un classement des 600 plus importantes capitalisations boursières de l’Eurozone. Par son système de calcul complexe basé sur les places des sociétés dans ce classement, il est plus difficile pour une entreprise d’entrer que d’être exclue de l’Eurostoxx 50.

2.4- FOOTSIE 100 (Royaume-Uni)
Le FTSE 100 (surnommé le « footsie ») est un indice composé des actions des 100 entreprises britanniques les plus fortement capitalisées cotées sur le London Stock Exchange. L’indice est géré par une société indépendante, née d’une joint-venture entre le Financial Time et le London Stock Exchange (formant FTSE). Les entreprises composant cet indice représentent environ 81% de la capitalisation boursière de l’ensemble de la Bourse de Londres.

2.5- IBEX (Espagne)
L’IBEX est l’indice boursier de référence de la bourse de Madrid, composé de 35 valeurs, il est calculé et géré par la Sociedad de Bolsas, une filiale de Bolsas y Mercados Espanoles, la société gérant déjà la Bourse de Madrid. Sa composition est revue deux fois par an (en juin et en décembre) par un comité de représentants des marchés qui sélectionne les 35 sociétés ayant eu le plus grand volume d’échanges en euros au cours des six mois précédents.

2.6- MIB (Italie)
Le FTSE-MIB est l’indice boursier incontournable de la bourse nationale italienne composé des 40 actions les plus échangées sur le marché, remplaçant le MIB-30 depuis septembre 2004. Géré par Standard & Poor jusqu’en juin 2009, il a ensuite été pris en charge par FTSE Group une société indépendante, née d’une joint-venture entre le Financial Time et le London Stock Exchange.

2.7- SMI (Suisse)
Le SMI est l’indice boursier le plus important du marché financier suisse, il est composé de 20 valeurs représentant 90% de la capitalisation boursière totale de la bourse de Zurich. Ses 20 valeurs sont renouvelées tous les ans, il s’agit des actions des entreprises aux plus fortes capitalisations et les plus liquides sélectionnées sur l’ensemble des actions de Suisse et du Liechtenstein. L’indice est géré par l’opérateur Six Swiss Exchange.

2.8- STOXX EUROPE 600 (Europe)
Le Stoxx Europe 600 est un indice regroupant 600 sociétés à forte, moyenne et faible capitalisation, des 18 pays européens suivants :  Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grêce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Le Stoxx Europe 600 est un indice élargi, c'est-à-dire qu'il prend en compte davantage de valeurs que certains indices phares de l'Europe (par exemple du CAC40 pour la France, etc.). Il est à ce sens très représentatif du marché boursier de la zone euro, c'est la raison pour laquelle nous avons pris cet indice comme benchmark, autrement dit comme indice de référence, pour mesurer la performance de notre fonds Europa One

Code ISIN : EU0009658202 - Mnémo : SXXP
Code ISIN : EU0009658210 - Mnémo SXXR pour l’indice dividendes réinvestis

3- Les indices Americains & autres

3.1- DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE (Etats-Unis)
Le Dow Jones Industrial Average, aussi appelé le DOW 30 ou tout simplement le Dow Jones, est un des indices les plus suivis aux Etats-Unis. Il permet de visualiser les échanges effectués entre 30 des plus grandes entreprises américaines au cours d’une session de négociations standard sur le marché boursier. Contrairement ce que son nom laisse penser, les valeurs présentes n’ont rien à voir avec l’industrie. Autrefois détenu par l’éditeur du Wall Street Journal et la Dow Jones & Company, l’indicateur est géré depuis février 2010 par le groupe CME (propriétaire du Chicago Mercantile Exchange, d’où son nom CME).

3.2- NASDAQ-100 (Etats-Unis)
Le Nasdaq 100 est un indice boursier composé des 100 plus grandes sociétés non-financières cotées sur le Nasdaq, y compris celles qui se sont constituées en dehors des Etats-Unis. L’indice est la propriété de la Nasdaq-OMX company, et pour qu’une action soit incluse il faut remplir certains critères : être cotée depuis deux ans sur le Nasdaq, avoir un volume quotidien d’échange d’au moins 200 000 parts, être à jour avec ses rapports trimestriels et annuels, et enfin, ne pas être engagée dans une procédure de mise en faillite.

3.3- NASDAQ COMPOSITE INDEX (Etats-Unis)
Le Nasdaq Composite est un indice qui, même si il est très suivi aux Etats-Unis, n’est pas exclusivement américain. Il est composé d’entreprises cotées sur le Nasdaq, acronyme de National Association of Securities Dealers Automated Quotations, regroupant des sociétés de divers types et en particulier de valeurs technologiques. L’indice a plus de 3000 composants, qui, pour en faire partie, doivent être cotés uniquement sur le NASDAQ.

3.4- S&P 500 INDEX (Etats-Unis)
Le S&P 500 est un indice américain majeur qui regroupe 500 titres sélectionnés par un comité parmi ceux cotés sur le New-York Stock Exchange et le Nasdaq. Il s’agit généralement d’entreprises ayant les plus grosses capitalisations boursières et qui sont négociées activement sur ces marchés, on peut y retrouver des sociétés non-américaines. L’indice est détenu et géré par Standard & Poors, une division de la société The Mc Graw-Hill.

3.5- BOVESPA (Brésil)
L’Ibovespa est l’indice phare de la Bourse de Sao Paulo qui rassemble près de 50 titres. Il est composé des actions représentant 80% des volumes échangés au cours des 12 derniers mois et qui ont été négociés au moins au cours de 80% des séances journalières. L’indice est révisé à chaque trimestre, en moyenne les composantes de l’indice représentent 70% de l’ensemble de la Bourse brésilienne. L’indice est géré par la société BM&F Bovesta.

3.6- NIKKEI 225 (Japon)
Le Nikkei est l’indice incontournable de la Bourse de Tokyo, fondé le 16 mai 1949 par la société Dow Jones et sur le même modèle que l’indice américain éponyme. Il regroupe les actions des 225 plus fortes capitalisations boursières sur le marché japonais, et il est renouvelé tous les ans. Depuis 1950 c’est le journal d’affaire Nihon Keizai Shimbun qui le calcule.





Nous vous accompagnons dans vos investissements.